L’Éthiopie intéressée par les médicaments du groupe Saidal

L’Éthiopie intéressée par les médicaments du groupe Saidal

Le groupe pharmaceutique algérien Saidal intéresse certains pays africains. C’est le cas de la République fédérale d’Éthiopie dont l’ambassadeur a rencontré Fatoum Akacem, PDG de l’entreprise publique.

Hier mercredi, Nebiat Getachew, ambassadeur de ce pays de la Corne de l’Afrique à Alger, s’est réuni avec Mme Akacem. Il a détaillé, lors de la rencontre, « les opportunités d’investissement intéressantes dans le secteur pharmaceutique en Éthiopie », indique ce jeudi le ministère éthiopien des Affaires étrangères sur Twitter.

Au mois de février, Nebiat Getachew s’était rendu à Oran et Mostaganem où il avait eu des discussions fructueuses avec les présidents des chambres de commerce et d’industrie ainsi que d’autres responsables sur les moyens de renforcer les relations commerciales et d’investissement entre l’Algérie et l’Éthiopie.

Lors de son périple dans l’ouest algérien, l’ambassadeur éthiopien s’était entretenu avec les dirigeants du groupe industriel Sidi Bendehiba (GISB), spécialisé dans la production du fil machine en cuivre, mais aussi avec ceux du groupe agro-industriel Metidji.

Il avait également rencontré les dirigeants de Hayya Tour, une importante agence touristique et de voyages, pour faire la promotion de la destination Éthiopie.

Skander Boutaiba