Les Saoudiens emboîteront-ils le pas aux Emiratis ?

Les Saoudiens emboîteront-ils le pas aux Emiratis ?

Dans le sillage de la normalisation des relations entre les Emirats arabe Unis et l’entité sioniste, d’autres « Etats » inféodés au couple diabolique Etats Unis- Israël  seraient sur le point d’emboiter le pas aux Emirats arabe unis en vue de normaliser leurs relations diplomatiques.

Des recoupements d’informations et un bref coup d’œil dans le rétroviseur montre, selon des spécialistes de la question,  qu’après les attentats du 11 Septembre 2001, « le Moyen-Orient est devenu le principal théâtre d’action de la politique étrangère américaine. Cette dernière qui reposait surtout sur deux pays – l’Arabie Saoudite et Israël – a dû faire face à de nombreuses critiques concernant le premier et à une confirmation du lien unissant les Etats-Unis avec Israël.

Mais malgré les nombreuses critiques à l’encontre de l’Arabie Saoudite montrée du doigt pour son lien avec le terrorisme islamiste, les Etats-Unis n’ont en aucun cas rompu leur lien avec ce pays qui reste leur allié indispensable économiquement et stratégiquement ». C’est pourquoi, selon des analystes très au fait de de la politique prônée dans la  péninsule arabique,  la décision des Emirats arabes unis de normaliser leurs relations avec Israël pourrait également pousser l’Arabie saoudite à approfondir ses liens avec l’entité sioniste. Ryad selon la même source  « cherche à attirer des investissements pour financer une transformation économique ».

Et ce n’est pas l’unique raison.  En effet, Le royaume a déjà cultivé des liens secrets avec Israël ces dernières années, un changement initié par le prince héritier Mohammed ben Salmane alors même que son père, le roi Salmane, a exprimé son soutien indéfectible à un État palestinien indépendant.

Aussi, selon les mêmes  analystes l’animosité et les rapports conflictuels permanents  avec  l’Iran, ainsi que la volonté de Riyad d’attirer des capitaux étrangers pour financer l’ambitieux plan de diversification économique, semblent toutefois pousser le royaume à se rapprocher d’Israël.

Les Emirats arabes unis sont devenus jeudi le premier État du Golfe à normaliser les relations avec Israël, dans le cadre d’un accord historique négocié par les États-Unis, qui a soulevé la perspective d’accords similaires avec d’autres États arabes.

 Ferhat Zafane (sources)