Les projets culturels « intéressants » de l’ambassade de Pologne en Algérie  

Les projets culturels « intéressants » de l’ambassade de Pologne en Algérie  

La coopération culturelle entre l’Algérie et la Pologne était au cœur d’une rencontre, hier mardi, entre Malika Bendouda, ministre de la Culture et des Arts et Witold Spirydowicz, ambassadeur de la République de Pologne en Algérie.

Lors de cette rencontre, « la ministre et l’ambassadeur ont analysé les voies et moyens à adopter pour le renforcement et la promotion des projets bilatéraux », indique ce mercredi un communiqué de la représentation diplomatique.

Un de ces projets « intéressants », pour ainsi dire, sera prochainement concrétisé « en collaboration avec l’Ecole supérieure des beaux-arts d’Alger et du ministère de la Culture ».

Il s’agit du dévoilement officiel, en ce mois de mars, « d’une ‘fresque murale’ de grande dimension réalisée à Alger par les  jeunes artistes algériens ».

L’œuvre représente deux sommités d’origine polonaise. La première est naturellement la physicienne et chimiste polonaise, naturalisée française, Maria Skłodowska, appelée Marie, Curie.

La deuxième sommité, quant à elle, n’est autre que le compositeur et pianiste Fryderyk Franciszek Chopin, appelé Frédéric François Chopin.

Lors de l’entrevue, Malika Bendouda et le diplomate polonais ont discuté également « d’autres projets intéressants qui suivront et qui prouvent de la collaboration riche et non-épuisable » entre Alger et Varsovie.

« On espère », lâche en guise de souhait la représentation diplomatique.

Skander Boutaiba