Les grands chantiers de M. Hamdani

Les grands chantiers de M. Hamdani

Subventions des filières agricoles, prix des céréales et assurances agricoles, ce sont les grands  dossiers que le département ministériel de l’agriculture et du développement rural va ouvrir dans le but d’une nouvelle approche de la stratégie agricole de l’Algérie. L’annonce a été faite ce lundi 28 septembre par Abdelhamid Hamdani à une chaîne privée arabophone.

Le ministre de l’Agriculture a ajouté que « la politique de subvention est une étape positive, mais aujourd’hui, des perspectives purement économiques doivent être adoptées » .

Tout d’abord en ce qui concerne la filière des céréales, le ministre de l’Agriculture a confirmé une revue à la baisse de la production  récoltées pour cette année par rapport à l’année précédente.

Hamdani a d’ailleurs souligné dans ce sillage que : » La récolte céréalière de cette année diminuera d’environ 24 à 23 millions de quintaux par rapport à l’année dernière, alors que  27 millions de quintaux ont été enregistrés « .

Le premier responsable du ministère de l’agriculture et du développement rural a également évoqué le nouveau cahier des charges d’importation des céréales. Hamdani a déclaré: « Le cahier des charges d’importation des céréales vise principalement à arrêter tout caractère de monopole.

Le ministre de l’Agriculture a souligné que cette question de révision du cahier des charges de cette catégorie de produits importés  ne date pas d’aujourd’hui, puisqu’elle  fait déjà l’objet d’une étude au niveau de l’Office Algérien  Interprofessionnel des céréales (OAIC)».
S’agissant du dossier de la céréaliculture celui-ci  est basé principalement sur 3 axes à savoir : les prix, le stockage et les engrais ».

Du coup, les prix des céréales seront révisés à l’avenir. Sur un autre chapitre, le ministre a fait savoir également que « le gouvernement a lancé un programme  d’irrigation supplémentaire, ce qui permettra d’impulsion davantage le productivité agricole « .

Dans le domaine de la mutualité, le ministre a révélé  qu’un nouveau produit relatif au prêt mutuel rural est à l’étude présentement et  sera alloué au profit des agriculteurs.

Du reste, le nouveau prêt est en cours d’étude par des spécialistes en la matière pour mettre au point une structure de financement des agriculteurs sur la base de la mutuelle rurale.

Il a encore souligné que « l’étude portera également sur un dossier lourd du développement agricole, qui est le dossier des assurances ».

 Rabah Kourougli