Les autorités marocaines ne veulent pas de l’application algérienne Yassir

  • Installée au Maroc depuis juillet 2019, l’application VTC (Voiture de transport avec chauffeur) algérienne, Yassir, rencontre des problèmes.

Ce vendredi 25 décembre, la wilaya de la région Casablanca-Settat a lancé un avertissement à la filiale marocaine de Yassir. La cause : aucune autorisation ne lui a été délivrée, « ni pour les prestations de transport public, ni pour mettre en liaison les usagers et les propriétaires de véhicules ».

« De ce fait, les activités de la société en question sont illégales et exposent leurs responsables ainsi que leurs chauffeurs impliqués dans les activités précitées aux sanctions prévues par la loi et règlementations en vigueur », avertit un communiqué cité par l’agence officielle du royaume.

La réaction de la wilaya de Casablanca est intervenue après le lancement d’une offre de prestation de service de transport par la société.