Les Algériens bloqués en Turquie peuvent rentrer au pays « après une escale à Paris »

Les Algériens bloqués en Turquie peuvent rentrer au pays « après une escale à Paris »

C’est une bonne nouvelle pour les Algériens bloqués en Turquie depuis des mois à cause de la pandémie de coronavirus. Désormais, ceux parmi eux, qui sont inscrits sur les listes de l’ambassade algérienne à Ankara et le consulat général d’Istanbul, peuvent rentrer au pays en effectuant une escale à Paris.

Il leur suffit donc de prendre un des vols quotidiens reliant Istanbul à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle (Turkish Airlines ou Air France), indique ce vendredi un communiqué de l’ambassade d’Algérie en Turquie.

Une fois arrivés, ils peuvent prendre un des vols de rapatriement à destination d’Alger, programmés jusqu’au 31 janvier. Toutefois, les ressortissants algériens bloqués en Turquie doivent remplir certaines conditions.

Le communiqué cite à ce titre : une inscription préalable sur les listes de l’ambassade algérienne à Ankara ou le consulat général d’Istanbul, la présentation d’un test RT-PCR négatif réalisé 72 heures avant le départ et le remplissage d’une fiche d’identification sanitaire.

Cette dernière sera présentée aux centres de contrôle sanitaire des aéroports d’escale et d’arrivée.

Enfin, l’ambassade d’Algérie en Turquie invite les personnes désireuses de rentrer au pays, grâce à cette offre, de se renseigner davantage auprès de l’agence Air Algérie d’Istanbul.

Skander Boutaiba