L’entité sioniste tente d’accaparer Al Qods en profitant de la pandémie : L’appel pressant de centaines d’ulémas musulmans

L’entité sioniste tente d’accaparer Al Qods en profitant de la pandémie : L’appel pressant de centaines d’ulémas musulmans

Des centaines d’ulémas musulmans, officiant dans de nombreux pays, et représentant également plusieurs organisations transnationales, dont l’OCI, vient de rendre public un appel pressant et alarmiste, dont nous avons reçu copie ce jeudi.

Il y est fait état, notamment, de l’intrusion de géomètres sionistes, sous bonne garde de nombreux soldats des forces d’occupation. Cette action, selon les signataires de cet appel, vise à permettre à l’entité sioniste de prendre possession de ce lieu saint, hautement symbolique pour la communauté musulmane, désormais interdit aux habitants originels de ces lieux, et aux autochtones sous le fallacieux prétexte de cette pandémie de coronavirus.

Et de rappeler qu’Al Qods s’étend sur pas moins de 44.000 mètres carrés, dont le mur de Burak, appelé à tort par l’occupant « mur des lamentations ».

U appel pressant est lancé à la planète entière, et aux dirigeants arabo-musulmans qui n’ont pas encore trahi la cause palestinienne en rejoignant ce détestable processus de normalisation avec l’entité sioniste, afin de faire cesser ces gravissimes et condamnables violations, ainsi que les fouilles qui mettent dangereusement en péril les fondations-mêmes de cette mosquée, première «quibla » des musulmans.

En outre un appel est lancé aux « Makdissis » de se rendre massivement de main à la mosquée pour y effecteur la prière du vendredi. Des affrontements ne sont donc pas à exclure, sachant que les forces d’occupation n’hésitent que rarement à se servir de leur arsenal de guerre pour réprimer dans le sang toutes les manifestations pacifiques des populations palestiniennes.

Ali Oussi