L’enseignante Sidia Merabet reçue par le wali d’Oran

L’enseignante Sidia Merabet reçue par le wali d’Oran

Il veut rectifier le tir. Messaoud Djari, wali d’Oran, a reçu hier jeudi l’institutrice Sidia Merabet après la polémique née en raison de son comportement jugé « dédaigneux » vis-à-vis d’elle.

Cette entrevue fait suite « à l’incident survenu alors qu’elle soulevait au wali, en visite mercredi à l’occasion de la rentrée scolaire, les défaillances de l’établissement scolaire », indique l’APS.

A sa sortie du rendez vous, l’éducatrice a affirmé que l’école primaire où elle dispense des cours ferait « l’objet d’un intérêt particulier ». Le mobilier, quant à lui, a été renouvelé dans en un temps record.

L’enseignante a expliqué n’avoir jamais eu une mauvaise intention en utilisant l’expression « l’époque coloniale ». « C’était seulement une façon d’illustrer la vétusté du mobilier », a-t-elle confié.

L’institutrice a par ailleurs adressé ses remerciements à tous ceux qui ont fait montre de solidarité à sa cause. Ella a souhaité voir l’école primaire et son personnel bénéficier de tout l’intérêt en faveur des élèves.

Skander Boutaiba