L’ENGTP : Un outil incontournable au service de Sonatrach

 

L’ENGTP : Un outil incontournable au service de Sonatrach

 

L’ENGTP est une entreprise de grande envergure spécialisée dans la construction en tous corps de métiers, de grands ensembles industriels et de canalisations principalement, dans les domaines des hydrocarbures et de l’Energie. Sa présence sur le marché depuis près d’un demi-siècle lui a permis de développer un large portefeuille d’activités et d’accumuler un savoir-faire, une expertise et des capacités qui l’on hissée au statut d’entreprise leader en Algérie. L’ENGTP a collaboré avec les grands constructeurs internationaux (General Contractors) dans la réalisation de la majorité des installations de Sonatrach dans le secteur des Hydrocarbures.

Yahia Maouchi

 

L’Entreprise Nationale de Grands Travaux Pétroliers (ENGTP), est une Filiale à 100% du Groupe Sonatrach, spécialisée dans la construction, en tous corps de métiers, de grands ensembles industriels et de pose de canalisations dans différents domaines principalement les Hydrocarbures et l’Energie. Elle est leader en Algérie en matière de construction des ouvrages et installations industriels. Elle est présente dans les principaux pôles industriels au Nord du pays et au niveau de l’ensemble des champs pétroliers et gaziers au Sud.

Vers la fin des années soixante, et précisément le 15 Novembre 1967, Sonatrach a créé, en coopération avec le groupe français UIE, une société de canalisation et de montage industriel dénommée Altra (Entreprise Algérienne de Grands Travaux).  Sonatrach détenait 51% des actions de cette société d’économie mixte dont le  siège social se trouvait au 1er Bd Mahmoudi à Alger. Son activité principale était domiciliée dans les régions de Hassi-Messaoud et d’Arzew. L’effectif de l’entreprise était d’environ 600 personnes, et son chiffre d’affaires avait atteint 24 millions DA.

En 1972, c’est-à-dire au lendemain des nationalisations de 1971, Altra devient filiale de Sonatrach à 100 % ; marquant ainsi la fin de la société mixte par le rachat par Sonatrach des actions détenues par le partenaire étranger. ALTRA se transforme alors en une unité de Sonatrach. Son siège se situait au 2Bd Mohamed V-Alger. Elle a réalisé avec succès son premier grand projet (LPG Nord et Sud à Hassi Messaoud). L’entreprise GTP devient ainsi une entreprise autonome affranchie de toute tutelle (Entreprise Publique Economique).

Au cours de l’année 1973, Altra a pu réaliser, par ses propres moyens, cinq centres enfuteurs de GPL en EPC. Ce fut une réussite au point qu’Altra est devenue l’Entreprise de référence pour l’étude et la réalisation des centres enfuteurs à travers tout le territoire national. En outre, Sonatrach lui confie, en 1975, l’étude et la réalisation des terminaux de départ et d’arrivée de l’oléoduc reliant le champ de production d’El Borma au centre de stockage de Mesdar.  Au début des années quatre vingt, l’entreprise a connu une étape déterminante pour son avenir : Altra adopta le nom que nous connaissons tous aujourd’hui « Entreprise Nationale de Grands Travaux Pétroliers » (ENGTP) héritière du patrimoine d’Altra.
Son implantation à travers le territoire national s’est amplifiée par la création de directions régionales : Hassi-Messaoud (Ouargla) Hassi-R’mel (Laghouat) Skikda, et Arzew à Oran. L’ENGTP acquiert le statut d’EPE / SPA et devient une société par actions en fin des années quatre-vingt précisément le 19 février 1989. Son actionnaire principal est le fonds de participation Mines et Hydrocarbures. Au début de l’année 2004, l’ENGTP a procédé à la certification de son système de Management conformément à la norme ISO 9001version 2000, obtenue auprès de l’organisme certificateur AIB Vinçotte international. 51% de son capital est détenu par Sonatrach, et 49% par Holding Public TRAVEN.

Une année plus tard, elle devient filiale 100% du groupe Sonatrach -Holding SPP. Rappelons par ailleurs que,  depuis sa création à ce jour, l’ENGTP, forte de son capital expérience de plus de 50 ans, a connu une participation active dans le secteur, ce qui a donné un nouvel essor à l’ensemble de ses activités. Soutenue par un effectif de 12 000 employés et de près de 8900 équipements de construction, cette héritière d’Altra a vu évoluer pendant plus de cinq décennies son statut et son capital social. Il est à préciser que, dans sa vocation de leader dans ce secteur, l’ENGTP fait intervenir diverses activités de base, à savoir :

– Engineering- procurement : Etudes de base et de détails, process du contrôle de la construction, procurement, et mises en service des installations hydrocarbures.

– Pose de canalisations : Concerne les collectes et dessertes, les pipes d’expédition, les ouvrages concentrés, les points spéciaux, ainsi que la canalisation de transport (tous types de nuances d’acier).

– La préfabrication : Il s’agit de la préfabrication de structures métalliques et de tuyauteries au niveau des Ateliers.

– Génie- civil et bâtiment : Comprend les terrassements, les fondations des équipements et des structures, les bâtiments techniques, industriels et administratifs, les infrastructures sociales nécessaires à l’exploitation des unités industrielles, et enfin, le génie- civil lié à la pose des canalisations.

– La maintenance industrielle : Complète le service offert par l’ENGTP à ses clients. Celle-ci intervient soit de façon régulière et continue (contrats annuels), avec une programmation (arrêts d’entretien annuels), ou encore lors d’une urgence (incidents). Ainsi, l’ENGTP assure l’exploitation, l’entretien et la maintenance des installations dans le domaine des hydrocarbures, du gaz et de la pétrochimie, en mettant à la disposition des clients des moyens matériels et humains spécialisés.

– Le montage industriel : Comporte le montage des structures métalliques, des tuyauteries et supports, des équipements mécaniques, réservoirs et sphères, l’installation d’équipements électriques et instrumentation, pose et raccordement des câbles MT et BT.

– Pour cette activité, les techniques de soudage utilisées et qui sont homologuées sont le soudage (manuel, semi-automatique et automatique)

Le contrôle non destructif est réalisé par rayons X, GAMMA, ressuage magnétoscopie.

Le contrôle destructif par traction, pliage, résilience macrographie et micrographie est effectué au niveau du laboratoire à Réghaia.

– Traitement thermique : en atelier et sur chantier, celui-ci concerne tout type de tuyauterie, réservoirs sphériques (partiel ou intégral).

Leader des installations industrielles

Spécialisée dans la construction des installations industrielles destinées à la production, transformation, transport et distribution des hydrocarbures, le niveau d’activité de cette entreprise s’est distingué par de meilleures performances par rapport aux années précédentes. Celles-ci sont traduites par les taux de croissance de son chiffre d’affaires, le niveau de production, ainsi que les résultats nets de ses exercices, qui sont en perpétuelle évolution. Tous ces paramètres témoignent de la pertinence des choix stratégiques arrêtés par le management de l’ENGTP et de la mobilisation de l’ensemble de son personnel autour de ces choix. Nous constatons par là que les mesures engagées, ces dernières années ont porté leurs « fruits » en termes de résultats.

En effet, l’entreprise a connu une participation plus forte dans le secteur, ce qui a donné un nouvel essor à l’ensemble de ses activités. Elle dispose d’une capacité de réalisation annuelle de l’ordre de quatorze millions d’heures (14 000 000 h), soutenues par un effectif de prés de 12 000 employés et prés de 8900 équipements de construction.

Considérant que la compétitivité de toute entreprise dépend essentiellement de ses compétences distinctives, il importe alors pour chacune d’elle d’asseoir des politiques et stratégies rigoureuses en matière de gestion des compétences. C’est le cas de l’ENGTP qui opte pour une stratégie de développement et de croissance, s’appuyant sur toutes les potentialités de la filiale et reposant sur la compétitivité dans un marché fortement concurrentiel.

L’objectif de cette action est d’élever ses capacités de production, de renforcer sa présence dans le pays et de participer pleinement à l’effort de développement et de croissance de Sonatrach. Elle est, de ce fait, en synergie avec les objectifs du groupe, en étant dans une situation d’amélioration continue, tant dans le domaine de la technologie que celui du management. Mieux encore, pour préserver sa place de leader constructeur, l’ENGTP s’est engagée dans le processus d’amélioration continue par l’entretien et le suivi de son système de management intégré QHSE (Qualité, sécurité santé au travail, et Environnement) selon les référentiels ISO 9001-Version 2015, ISO 14001-Version 2015, ISO 45001 Version 2018), outil lui permettant une meilleure prise en charge des exigences de ses clients et de toutes les parties intéressées et de les satisfaire au mieux.

En outre, l’ENGTP est dotée de capacités et de savoir-faire, et ses résultats positifs confirment le bien-fondé de son intégration dans les stratégies du groupe. Le respect des engagements, la satisfaction de ses clients et partenaires, qui sont de rigueur, sont la preuve d’une amélioration de son management. L’entreprise est également engagée dans une stratégie de diversification de son portefeuille d’activité. Cela se fait aux moyens d’actions appropriés en matière de fonctionnement, de maîtrise dans la gestion de ses projets, de réduction des coûts et de l’investissement dans l’innovation et la performance. Par ailleurs, une attention croissante est accordée aux ressources humaines.

Celle-ci s’inscrit dans une perspective à long terme, visant à anticiper et accompagner le renouvellement du personnel, à l’acquisition de nouveaux savoirs et à valoriser l’image et les conditions d’exercice des métiers de l’entreprise. A cet effet, différentes politiques et stratégies visant l’épanouissement et l’amélioration qualitative de ce facteur placé au cœur des préoccupations de l’ENGTP ont été déployés, politique de formation, de recrutement, communication, audit…

A cet effet, l’amélioration de la santé et de la sécurité de son personnel demeure une préoccupation majeure pour l’ENGTP, et constitue une priorité dans tous les projets de réalisation. Des progrès significatifs ont été réalisés en matière de prévention des accidents de travail, et des mesures de sensibilisation, de formation, d’information et d’investissement ont été mises en œuvre. Cet avantage compétitif, « sécurité-santé », procure à l’ENGTP d’importants appels d’offres des grands donneurs d’ordre. Enfin, la stratégie d’affaires de l’ENGTP repose sur des piliers solides  entre autres:

– Maximiser son expertise reconnue dans ses marchés principaux : les hydrocarbures, l’énergie et la pétrochimie,

– Se servir de son expertise pour acquérir des marchés dans les secteurs de l’industrie et l’hydraulique,

– Développer à travers un partenariat ses interventions dans le domaine de la maintenance industrielle,

Principales réalisations de l’ENGTP

L’expertise de l’ENGTP enregistrée à ce jour acquise à travers son ancrage historique et sa participation aux réalisations majeures a permis de la placer comme leader constructeur et outil national incontournable au service de Sonatrach dans son domaine d’activité. Les récentes réalisations des grands projets structurants de Sonatrach en témoignent tels que : Le Boosting phase 3 de Hassi R’mel, satellites de Hassi Messaoud, augmentation de la capacité de stockage du dépôt de carburant à Khroub, raccordements des puits en EPC à Tinhert, etc…« Si jusque-là, la construction est bel et bien maitrisée, l’ENGTP se voit bien placée pour poursuivre les actions inscrites dans son plan de développement qui est en conformité avec les orientations politiques et stratégiques de l’entreprise-mère, notamment l’activité Engineering et Procurement, qui ne représente qu’environ 10 à 15% du plan de charge de l’entreprise et ce pourcentage est loin de répondre aux attentes de Sonatrach » rappelle à la Patrie News Mammeri Benyoucef, le nouveau  président-directeur général de l’ENGTP.

Sur ce point, et dans le même sillage des orientations politiques du gouvernement, « il y a lieu de saluer la décision de Sonatrach d’inscrire dans sa nouvelle stratégie pour la promotion de l’outil national, d’avoir accordé à GTP une part de marché non négligeable, à savoir, des projets en EPC qui vont nous permettre ainsi d’augmenter notre capacité de réalisation » a déclaré M. Mammeri. D’une part, les projets qui viennent d’être confiés à GTP témoignent, selon le P-DG, de la bonne volonté de Sonatrach pour la concrétisation de ses objectifs, à titre d’illustration on peut citer : projets de raccordements de 22 puits de  Gassi Touil, Hassi bahammou, raccordements des puits d’Ohanet EPC3 et avec Naftal GPL Khroub et Arzew.

D’autre part, elle permet, rajoute t-il, à GTP de poursuivre ses actions inscrites dans son plan de développement de l’activité Engineering et Procurement ; augmentation de sa capacité de réalisation des projets en EPC, amélioration et maitrise de leur prise en charge, et de ce fait, elle répond ainsi aux attentes et objectifs de Sonatrach, d’augmenter le taux d’intégration de l’outil national. Par ailleurs, l’ENGTP a marqué sa présence aussi bien au niveau national que sur la scène internationale, à travers ses diverses réalisations. Parmi les plus importants projets de cette compagnie pétrolière, nous citons les réalisations suivantes : In Amenas Gas Project : situé à Tiguentourine (dans la wilaya d’Illizi), à 800 km au sud de Hassi Messaoud, le projet est destiné à exploiter le gisement pour extraire le gaz commercial, le GPL et le condensat.

Á ce projet vient s’ajouter d’autres projets d’une grande importance. Il s’agit notamment de Gassi Touil Project qui concerne les travaux de construction d’une installation de traitement de gaz basée sur l’exécution des travaux de montage mécanique pour le compte de JGC Algeria, ainsi que le Projet NK1, canalisation de transport de condensat de 120 km, réalisé en 2007 pour le compte de l’association SH- TRC afin de relier le site de Haoud El Hamra, situé à 100 km à l’ouest de Hassi Messaoud, au complexe industriel de Skikda à l’est du pays où justement l’ENGTP a réalisé en 2005, l’unique centrale électrique à cycle combiné en Algérie.

Implantée dans l’enceinte même de la plateforme pétrochimique de Skikda, elle est détenue par Sharikat Kahraba Skikda (SKS), maître de l’ouvrage. L’ENGTP a pris en charge les travaux de préfabrication, installations des équipements et travaux de peinture et de calorifugeage. En guise de reconnaissance des efforts consentis pour la réalisation du gazoduc 16 pouces « BRN-MLE » dans les délais avec satisfaction, une lettre de remerciement a été adressée par le Groupe Italien ENI à l’attention de l’ENGTP.

Ce projet regroupe l’ensemble des ouvrages concentrés et des installations Tie-In à BRN et MLE. « Votre engagement et votre professionnalisme ont permis de mener à terme la réalisation de cet ouvrage dans les meilleures conditions », lit-on dans cette missive signée par le P-DG du groupe italien ENI/Algérie, affirmant avoir « particulièrement apprécié le fait que vous ayez, grâce à votre sens du management et de l’excellente collaboration, fédéré toutes vos structures autour de ce challenge dont les performances vous imposent comme leader en Algérie dans vos activités ».

« Vous avez grandement contribué, par votre expertise, à ce que le déroulement des travaux, très diversifiés, s’effectue sans incident, soit un succès sur tous les plans », a encore relevé le Groupe ENI. Enfin, parmi les plus importants projets réalisés par l’ENGTP depuis 2010, nous citons :

-Installation CPF de traitement de gaz de Gassi Touil

-Installation unité traitement Gaz Touat

-Installation unité traitement gaz unité Bir Sbaa

-Développement et raccordement puits Ourhoud et Hassi Berkine/ El Merk

-Construction pipe-line 16 pouces’’180 km MLE/BRN

-Construction Boosting Hassi R’mel (JGC)

Projets en cours:

-Projet raccordement 22 puits Gassi Touil en EPC

-Réhabilitation des projets pétroliers Arzew/Bethioua, Skikda et Béjaia en EPC

-Montage Satellites Hassi Messaoud

-Montage 4ème train GPL Hassi Messaoud (structures et équipements)

Projets ciblés pour la période 2022-2025    

Avec Sonatrach et associés

-Raccordement de 32 puits Tinhert-Ohanet

-Développement Tinhert sur Alrar.

-Réhabilitation usine BBK

-Développement gisement d’huile RKF (association Sonatrach/CEB)

Avec Naftal : (EPC)

-Stockage GPL Khroub et Arzew

-Stockage carburants et GPL/Port de DjenDjen