Le village de Bouhatem (Bejaia) sauvé in-extrémis des flammes

Le village de Bouhatem (Bejaia) sauvé in-extrémis des flammes

Le village de «Bouhatem», situé dans la  circonscription de Toudja,  à 40 km à l’ouest de Bejaia, dans une région densément boisée a été sauvé  in-extrémis, ce dimanche 02 août, d’un incendie incontrôlable se dirigeant  dangereusement vers les habitations situées à ses extrémités, apprend-t-on  de la protection civile.

«Le feu est arrivé jusqu’aux abords du village sauvé in-extrémis par les  hélicoptères de la protection civile», a expliqué le commandant Fateh  Soufi, se réjouissant de «la rapidité et de l’efficacité» des appareils du groupement aérien de la protection civile qui ont promptement éteint le feu et mis fin à la panique des habitants du village et des riverains, en proie à une forte terreur. Les secours terrestres, bien qu’en grand nombre, ont vite été dépassés par l’ardeur des flammes et la vitesse de leur progression.

Si bien que, beaucoup craignant le pire, ont commencé à rameuter par le truchement des réseaux sociaux ou par téléphone leur contact personnel afin d’y faire parvenir des camions citernes.

Et Malgré de considérables renforts, le feu a réussi tout de même à se frayer une voie vers le village. Et c’est à un moment de désespoir palpable, que les «hélicos» ont fait leur apparition et procéder au bout de plusieurs navettes, notamment en se relayant pour s’approvisionner en eau, dans un lac voisin (Région de Toudja) à le circonscrire et à l’éteindre définitivement.

La fin de l’opération a donné lieu à de fortes scènes de soulagement et de joie et a des embrassades chaleureuses entre riverains et secouristes.

«Nous leur sommes très reconnaissants. Ils sont nos héros», lancera, à qui veut l’entendre, un habitant du village, débordant d’émotion. Ce dimanche, pas moins d’une vingtaine de départ de feux ont été déplorés encore mettant à rude épreuve, et la flore et les secouristes sur la brèche et la braise depuis au moins une dizaine de jours.

F.H