Le respect des mesures de protection, la police sur ses gardes

Réouverture progressive des lieux de divertissements : le respect des mesures de protection, la police sur ses gardes

Le Commissaire Divisionnaire de Police, Amar Laroum , chef de la cellule communication et presse à la DGSN, a affirmé, à travers un communiqué de l’auguste institution,  que la Direction Générale de la Sûreté Nationale a élaboré un plan de travail complémentaire en ligne avec la mise en œuvre des  décisions relatives à l’ouverture progressive des plages, des espaces de divertissement, des lieux de loisirs et de divertissement, et la décision relative à l’ouverture progressive des mosquées imposent leurs dispositions pour préserver la santé et la vie du citoyen.

Il s’agit notamment de l’engagement strict de respecter le port obligatoire d’un masque de protection, le respect et la réglementation de la distanciation sociale, l’organisation de places de stationnement adaptées et la mise à la portée des citoyens des moyens et matériels de désinfection. Ces conditions sont également imposées pour l’ouverture progressive des mosquées, en plus d’inviter préventivement chaque fidèle à utiliser son tapis personnel, et d’organiser l’entrée de manière à permettre le respect de la distance et la distanciation physique. En plus de préparer le chemin d’entrée et de sortie dans un sens de circulation, afin d’éviter que les fidèles ne se réunissent pour les protéger. Afin d’accompagner les pouvoirs publics dans la mise en œuvre de ces décisions, les services de police veillent à la santé du citoyen et à la sécurité des personnes et des biens en coordination avec tous les partenaires, et de poursuivre leurs efforts pour appliquer strictement les mesures de prévention et limiter la propagation de l’épidémie.

Pour rappel, les services de la DGSN, en vue de la sécurisation de 100 plages pour la baignade, ont mis en service 70 postes de police répartis sur 14 villes côtières, en coordination avec les services administratifs et étatiques compétents.

Ferhat Zafane 

LIRE AUSSI:

https://www.lapatrienews.com/une-bouffee-doxygene-sous-le-masque/