« Le président va désigner un gouvernement de transition », selon Abdelaziz Belaïd

« Le président va désigner un gouvernement de transition », selon Abdelaziz Belaïd

En conférence de presse, Abdelaziz Belaïd, président du front El Moustakbal, a révélé ce samedi 20 février que le prochain cabinet, qui sera désigné par Abdelmadjid Tebboune, président de la République, fera office de « gouvernement de transition ».

« Le nouveau gouvernement restera provisoirement pendant quelques mois. Après, de vraies élections (législatives) auront lieu », a-t-il déclaré depuis le siège de son parti.

Le candidat à la présidentielle de 2019 a affirmé, dans ce contexte, que le président Tebboune désirait le changement. « Le président est animée par une forte volonté de changement », a-t-il ajouté.

Cependant, selon lui, l’injustice et les anciennes pratiques perdurent. Rien d’affolant, d’après ses déclarations, car « le changement demande du temps ». « Il faut lutter contre la corruption et le régionalisme. Il faut, par la suite, travailler avec les compétences établies à l’étranger pour atteindre la stabilité. C’est d’ailleurs la stratégie du président », a-t-il expliqué.

Enfin, Abdelaziz Belaïd a salué la grâce présidentielle accordée aux détenus du Hirak. Elle traduit l’intention du président Tebboune d’aller vers une réconciliation, a-t-il souligné.

Skander Boutaiba