Le ministre du commerce dénonce des rumeurs véhiculées à son encontre sur les réseaux sociaux

Ministre du Commerce, Kamel Rezig.

Le ministre du commerce dénonce des rumeurs véhiculées à son encontre sur les réseaux sociaux

Le ministère du Commerce a réagi, dans un communiqué publié ce samedi 28 novembre, à des déclarations imputées à Kamel Rezig partagées récemment sur les réseaux sociaux.

Pour le ministère, ces déclarations sont à la fois mensongères et infondées. Elles sont publiées sur des pages « qui utilisent Photoshop pour usurper des médias et des sites d’information. »

« Le but est de tromper et de faire croire à l’opinion qu’il s’agit de déclarations officielles rapportées d’une source conventionnelle », dénonce le ministère du Commerce.

Le même ministère affirme que cette campagne, qui vise à perturber son action dans cette conjoncture sensible que connait l’Algérie, ne fera qu’augmenter la détermination de ses cadres « à exercer leurs nobles devoirs au service du pays et du citoyen. »

Le ministère du Commerce prévient, par ailleurs, qu’il se réserve le droit de poursuivre en justice les auteurs de ces fake news. « Les canaux officiels de communication du ministère et/ou du ministre sont les comptes officiels certifiés portant le badge bleu en sus du site web du ministère », souligne le communiqué.

Skander Boutaiba