Le ministre des Finances appelle les opérateurs à s’inscrire dans le processus de « relance économique »

Le ministre des Finances appelle les opérateurs à s’inscrire dans le processus de « relance économique »

Dans une volonté de rassurer les opérateurs économiques, Aymen Benaderrahmane, ministre des Finances, a organisé ce dimanche 10 janvier une conférence de presse afin d’expliquer les dispositions de la loi de Finances 2021.

Dans ce contexte, le ministre a souligné que la loi, signée par le président Tebboune le 31 décembre dernier, permettra d’accompagner les opérateurs économiques.

« Elle simplifie les procédures fiscales et allège la charge fiscale », a-t-il déclaré  tout en s’engageant à revoir le système fiscal et d’accélérer la numérisation.

Pour ce faire, Aymen Abderrahmane a lancé un appel aux opérateurs économiques, les invitant à s’inscrire dans le processus de « relance économique » pour remettre l’économie nationale sur les rails.

« Les facilités accordées par la loi de Finances 2021 permettront d’éloigner l’Algérie de la corruption et la bureaucratie », a-t-il affirmé.

Présent sur plusieurs fronts, le premier argentier du pays se lance donc dans le défi de la numérisation comme ordonné par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, lors du dernier Conseil des ministres.

La président Tebboune a, pour rappel, instruit Aymen Benabderrahmane d’accélérer la numérisation du secteur douanier. Le chantier semble être entamé…

Djaouad Amine