Le Maroc décide d’intervenir militairement à Guerguerat : risque d’embrasement

Le Maroc décide d’intervenir militairement à Guerguerat : risque d’embrasement

Le Maroc a décidé d’intervenir militairement pour rouvrir la brèche illégale de Guerguerat. Un risque d’affrontement militaire avec les éléments de l’armée sahraouie est majeur.

« Le Maroc a décidé d’agir, dans le respect de ses attributions, en vertu de ses devoir et en parfaite conformité avec la légalité internationale », a indiqué ce vendredi le ministère des Affaires étrangères du makhzen cité par les médias locaux.

Le même communiqué a ajouté que le Front Polisario devrait « assumer, seul, les conséquences de ses agissements ».

Un communiqué de l’armée marocaine a également été publié. Il indique que des militaires ont procédé, dans la nuit de jeudi à vendredi, « à la mise en place d’un cordon de sécurité en vue de sécuriser le flux des biens et des personnes ».

« Cette opération non offensive et sans aucune intention belliqueuse se déroule selon des règles d’engagement claires, prescrivant d’éviter tout contact avec des personnes civiles et ne pas recourir à l’usage des armes qu’en cas de légitime défense », ajoute le communiqué.

Skander Boutaiba