Le maire de Bologhine, Loukal Toufik, écope de trois ans de prison ferme

Le maire de Bologhine Loukal Toufik écope de trois ans de prison ferme

 

En sa qualité de maire de Bologhine, Loukal Toufik écope de trois ans de prison ferme et d’une amende de 300 000 DA.

C’est le verdict qui a été rendu aujourd’hui par le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger contre Loukal Toufik, poursuivi dans cette affaire pour abus de fonction.

Les faits de l’affaire concernent une villa appartenant à l’accusé au niveau de la rue Al-Khattabi, où l’ancien wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, a pris la décision de démolir tous les bâtiments fragiles et qui risquent ruine au niveau de la même rue. 

Le désormais ancien maire, a appliqué ainsi la décision de wali sur tous les bâtiments à l’exception de sa villa, ce qui a conduit Zoukh à porter plainte contre lui pour abus de fonction.

Toutefois, le mis en cause, lors de sa comparution devant le tribunal la semaine dernière, a rejeté l’accusation et a confirmé que la plainte n’était pas fondée et a insisté sur son innocence.

De son côté, son avocat a affirmé, lors de sa plaidoirie, que son client est innocent, comme en témoigne le fait qu’il avait alors adressé une demande au wali Zoukh afin de lui délivrer permis pour restaurer sa villa. 

Yahia Maouchi