Le MAE palestinien accuse Israël de tromper le monde sur son plan d’annexion

Le MAE palestinien accuse Israël de tromper le monde sur son plan d’annexion

Le ministère palestinien des Affaires étrangères a accusele Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou  d' »induire en erreur l’opinion publique mondiale » à propos de son plan d’annexion de pans de la Cisjordanie occupée, selon une dépêche de l’APS. . »Nétanyahou tente d’induire en erreur l’opinion publique mondiale et les ponsables internationaux afin de faciliter le plan marketing de son projet d’annexion de parties de la Cisjordanie », a-t-il dit dans un communiqué. »Il veut atténuer les réactions et les positions internationales (…) et briser le consensus international qui rejette clairement le plan d’annexion », a ajouté le ministère. Ses tentatives visant à mettre en œuvre progressivement son plan d’annexion « ne modifieront jamais l’essence même de l’annexion de grandes parties des territoires de Cisjordanie », selon le communiqué. Lundi, le Premier ministre palestinien, Mohammad Chtayyeh, avait appelé la communauté internationale à reconnaître l’établissement d’un Etat palestinien sur les territoires occupés par Israël en 1967.Lors d’une réunion hebdomadaire du gouvernement de l’Autorité palestinienne, M. Chtayyeh avait invité les pays à adopter des sanctions contre Israël en réaction au plan israélien d’annexer plusieurs parties de Cisjordanie occupée. Selon un communiqué officiel publié à l’issue de la réunion, M. Chtayyeh avait affirmé que la partie palestinienne rejetait totalement ce plan visant à annexer d’importantes colonies israéliennes en Cisjordanie occupée, et d’y imposer la souveraineté israélienne. »Les territoires de l’Etat palestinien forment une seule unité. Ils comprennent les territoires occupés par Israël en 1967, dont El-Qods-Est occupé », avait déclaré M. Chtayyeh, ajoutant qu’une solution pacifique « doit comprendre une solution juste à la question des réfugiés ».e plan d’annexion israélien est une menace réelle pour le projet national palestinien et pour le peuple palestinien », avait-il ajouté.De son côté, un haut responsable du mouvement du Hamas, qui dirige la bande de Ghaza, Salah Al-Bardawil, avait déclaré lors d’une conférence de presse à Ghaza que le plan d’annexion israélien était un prolongement du  prétendu « Accord du siècle » des Etats-Unis. « Tous ces projets et plans ont pour but de liquider la juste cause  palestinienne », avait-il dit, ajoutant que le Hamas prévoyait d’organiser  une série d’actions contre le plan d’annexion israélien.