Le directeur d’Algérie Poste limogé, un nouveau directeur pour Algérie Télécom

Le directeur d’Algérie Poste limogé, un nouveau directeur pour Algérie Télécom

Abdelkrim Dahmani, directeur général (DG) d’Algérie Poste, a été démis de ses fonctions ce mardi 1er eptembre, indique un communiqué du ministère de la Poste et des Télécommunications.

Ce limogeage intervient alors que les bureaux de poste connaissent une grave crise de liquidités depuis plusieurs semaines sans qu’une solution ne soit trouvée. Une crise que le désormais ancien DG d’Algérie poste a justifié « par une situation de force majeure induite par la crise du coronavirus ».

Selon des déclarations récentes, Abdelkrim Dahmani a expliqué que le retard des dépôts en espèces au niveau de la Banque d’Algérie a eu un impact négatif sur le renflouement des bureaux de poste.

Somme toute, l’ancien patron de la poste algérienne a contredit délibérément la version du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, mais aussi celle du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, qui assuraient que le manque de liquidités est lié à « des actes prémédités », visant la stabilité du pays.

Par ailleurs, Hocine Halouane a été désigné directeur général d’Algérie Télécom. De son côté, Adel Dekali a été nommé directeur général de l’opérateur Mobilis.

Enfin, lors de la réunion de l’Assemblée générale du groupe Algérie Télécom, tenue ce mardi, Karim Bibi Triki a été investi au poste de Président directeur général (PDG), de l’entreprise précise la même source. Il est mis fin également aux fonctions d’Omar Benalia, en sa qualité de Directeur du Centre national des chèques postaux (CNCP) relevant d’Algérie Poste.

N.K