L’artiste plasticien, Ammar Allalouche n’est plus

L’artiste plasticien, Ammar Allalouche n’est plus

L’artiste plasticien, Ammar Allalouche est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi à Constantine, à l’âge de 81 ans, a rapporté vendredi l’APS, citant la famille du défunt. Né à El Milia dans la wilaya de Jijel en 1939, Allalouche  avait effectué ses études artistiques à l’Ecole nationale des beaux-arts d’Alger et enseigné durant  des années à l’Ecole des beaux-arts de Constantine.

Connu et reconnu, l’artiste plasticien qui rêvait « d’un espace culturel maghrébin et africain pour une meilleure compréhension de l’art s’est éteint en laissant une œuvre considérable et une génération qu’il a contribué à former.

 Distingué à l’échelle nationale et internationale tout au long de sa riche carrière artistique, Ammar Allalouche avait pris part à différentes expositions en Algérie et dans plusieurs pays. Le défunt était « un grand peintre, un immense sculpteur, lui l’enfant d’El Milia dont il a hérité l’accent singulier de cette contrée qu’il portait comme une valise », écrit sur sa page Facebook, l’universitaire et journaliste Ahmed Cheniki, un des ses amis, en apprenant son décès. « Ammar est d’une grande culture, un grand pédagogue devant l’Eternel, lui qui a beaucoup fait pour l’école des beaux-arts.

Ammar s’est toujours employé à voir comment passer de la figuration à un processus de re-figuration lui permettant de mettre en œuvre une pièce originale, singulière, une sorte de tierce image », ajoute-t-il.

Ad. M.