L’Armée sahraouie poursuit son offensive contre des positions marocaines

L’Armée sahraouie poursuit son offensive contre des positions marocaines

L’armée sahraouie, continuait ce samedi, de mener  des attaques contre des positions de l’armée marocaine stationnées le long du mur de sable érigé par l’occupant marocain au Sahara occidental, leur causant des pertes humaines et matérielles, selon le communiqué militaire numéro II  du commissariat politique de l’armée populaire de libération sahraouie.

Il s’agit d’attaques contre ces positions situées à Mahbes, et Guerguerat, ayant ont causé des pertes en vies humaines et matérielles aux forces armées marocaines notamment la 13ème Base du 67ème bataillon marocain dans le secteur de Bakari.

De son côté, le ministre sahraoui de la Défense, Abdallah Lahbib, a affirmé que les opérations militaires se poursuivent tout au long du mur de sable, relevant que «l’armée sahraouie a remporté des victoires importantes» et causé des pertes humaines et matérielles à l’occupant marocain».

«La guerre se poursuit jusqu’à l’heure sur tous les fronts tout au long du mur de honte marocain», a en effet précisé à l’APS, MAbdallah Lahbib

Après avoir tenu «le Maroc pour responsable de la violation de l’accord de cessez-le-feu signé par les deux parties», il a rappelé que «les forces militaires marocaines avaient procédé vendredi à l’ouverture de trois brèches illégales à Guerguerat.

« Des voyous qui étaient protégés par des soldats marocains ont attaqué les civiles pacifiques. Face à cette situation l’Armée de libération sahraouie a fermement riposté à cette violation flagrante du cessez-le-feu, et ce en légitime défense», a-t-il regretté.

Concernant les civiles qui manifestaient à la brèche illégale, le même responsable a assuré que «les unités de libération sahraouie ont sécurisé les civiles attaqués par des bandes de voyous et des soldats d’occupation marocaine».

Pour Abdallah Lahbib la bataille aujourd’hui est celle du peuple sahraoui qui a perdu patience après plus de quatre décennies. La solidarité des jeunes sahraouis et leur engouement pour rejoindre le ministère de la  Défense nationale témoigne de la détermination du peuple sahraoui à recouvrer son indépendance et établir son Etat indépendant sur l’ensemble des ses territoires.

F.H