Larbi Ouanoughi : « L’épuration des créances terminée, place à l’épuration de la scène médiatique »

Larbi Ouanoughi : « L’épuration des créances terminée, place à l’épuration de la scène médiatique »

 

Le Directeur Générale de l’ANEP, Larbi Ouanoughi ne semble pas avoir du temps à perdre. Et pour cause, aussitôt l’épuration des créances publicitaires des éditeurs apurée, place maintenant à l’épuration de fond en comble de la sphère médiatique, a-t-il indiqué mardi au micro de la Chaine 1 de la radio nationale.

A ce propos, le premier responsable de l’ANEP a fait savoir que  le comité en charge de l’épuration des créances publicitaires  a terminé ses travaux jeudi dernier et a permis un diagnostic et une étude de l’ampleur des déséquilibres et des abus et de la réalité actuelle de l’institution en liaison avec la purification de l’arène médiatique des intrus et des forces non médiatiques.

Se voulant plus précis dans ses  affirmations, lui qui se situe loin de la langue de bois, il a  déclaré que l’Agence  avait fait de grands progrès dans le processus de l’épuration  financière, notant que le processus comprenait, en plus du travail des volets financiers, les enquêtes et audits en cours de la gendarmerie nationale pour déterminer les responsabilités de tout un chacun. Aussi, il a mis en exergue le fait que   le but de ce processus était  de mettre fin au chaos qui régnait dans l’institution et de lui redonner l’image d’une institution  économique et débarrassée de tous les points noirs qui la caractérisait avant l’arrivée de la nouvelle dirigeante.

L’ANEP est entrain de vivre une véritable renaissance sous la direction du nouveau Directeur général qui s’est engagé à redonner à cette institution son  véritable visage. La poule aux œufs d’or, relève désormais du passé

 Ferhat Zafane

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.