L’Arabie Saoudite autorise les avions israéliens à survoler son espace aérien

L’Arabie Saoudite autorise les avions israéliens à survoler son espace aériens

Même si l’Arabie Saoudite n’a pas réagi à la normalisation des relations entre les Émirats arabes unis et Israël, elle envoie des messages subliminaux qui pourraient être interprétés comme « une approbation » de cette dernière.

L’Arabie saoudite autorise officiellement le survol de son espace aérien « en direction et en provenance de tous les pays à la demande des Émirats arabes unis », a annoncé ce mercredi l’Autorité générale de l’aviation civile citée par l’AFP.

La décision saoudienne intervient deux jours après le premier vol commercial direct entre Israël et les Émirats. Un vol suite auquel, les autorités du royaume wahhabites autoriseront le passage dans leur espace aérien « des vols à destination et en provenance des Émirats arabes unis de et vers tous les pays ».

Officiellement, le royaume d’Arabie Saoudite est contre toute normalisation avec Israël avant un règlement garantissant l’émergence d’un état palestinien. C’est d’ailleurs la genèse de leur initiative de 2002 adoptée par tous les pays arabes lors du sommet de la Ligue arabe de Beyrouth, au Liban.

Mercredi dernier, le prince Fayçal Ben Farhane, ministre saoudien des Affaires étrangères, est allé dans ce sens. « Les positions fermes et permanentes du royaume à l’égard de la cause palestinienne ne changeront pas par l’autorisation du survol de son espace aérien » ; a-t-il posté sur Tweeter.

A chaque fois que l’occasion le permet, les autorités saoudiennes expriment en effet ce qu’ils qualifient de position immuable du royaume. Cependant, ils ne semblent pas être contre la normalisation entre les Émirats et Israël.

Nacereddine Benkharef