L’ANP dans la cour des grands

Elle se dote des redoutables véhicules de combat Terminator-II

L’ANP dans la cour des grands

La fédération de Russie a livré, rapporte le site d’information militaire Menadefense,  «60 blindés» de défense antichar BMPT-72 Terminator-II à l’Algérie dans le cadre d’un contrat incluant «des centaines» de véhicules de ce type.

 

« Dans le cadre de son plan de renforcement de la puissance de feu de ses unités blindées, l’Armée nationale populaire algérienne (ANP) vient de réceptionner un premier lot d’une commande de BMPT-72 Terminator-II » précise-t-on de même source.

Menadefense,  rappelle que cette « première » livraison intervient dans le contexte de la visite à Moscou du chef d’état-major de l’ANP par intérim, le général-major Saïd Chanegriha, pour assister aux festivités du 75e anniversaire de la Victoire sur le nazisme. Pour rappel,  l’armée algérienne avait réceptionné un simulateur de pilotage de ce blindé. Ainsi, l’ANP, renforce de par cette acquisition,  ses capacités de défense et devient de ce fait l’une des plus puissantes de la région et même du pourtour méditerranéen.

Une arme redoutable

Comme le nom le suggère, le BMPT-72 Terminator II est, selon de informations recoupées ici et là,  une évolution du BMPT Terminator avec une différence notable : il utilise le châssis du T-72 au lieu du châssis du T-90/T-90A.

Le BMPT-72 a été dévoilé, rappelle-t-on, pour la première fois pendant le salon Russia Arms Expo-2013 à Nizhny Tagil en septembre 2013.

Pour comprendre ses origines, nous devons remonter à 2005-2006, quand l’armée russe venait de terminer les tests officiels du BMPT original (dont les premiers prototypes ont été dévoilés en 2000). 

C’est à ce moment-là que le véhicule reçut son surnom de Terminator, qui lui a été donné non pas par ses développeurs, mais par des journalistes impressionnés par son apparence.