L’Algérie veut attirer davantage d’investissements turcs sur son sol

L’Algérie veut attirer davantage d’investissements turcs sur son sol

L’ambassadeur d’Algérie en Turquie, Mourad Adjabi, a appelé les hommes d’affaires turcs à venir investir en Algérie. Il a mis en avant le potentiel économique que recèle le pays.

Le diplomate a affirmé que l’Algérie est le deuxième partenaire de la Turquie sur le continent africain. De même, la Turquie occupe la première place en matière d’investissements directs étrangers (IDE), à l’occasion d’un entretien qu’il avait accordé à l’agence Anadolu.

Adjabi a affiché son optimisme quant à l’avenir des relations économiques bilatérales. Il a appelé les investisseurs turcs à renforcer leur présence sur marché et le sol algériens.

« Les opportunités sont grandes, et notre volonté aussi. Si Dieu le veut, nous accomplirons ensemble de grandes œuvres d’une manière plus utile et plus puissante dans l’avenir », a-t-il déclaré.

L’ambassadeur algérien a qualifié les relations actuelles entre les deux pays d’ « excellentes ». Il a révélé, dans ce sens, la programmation de visites de responsables des deux pays.

Mourad Adjabi a loué la position géographique important de l’Algérie. Somme toute, un pays bordé par l’Europe au nord, et qui dispose d’un accès direct à l’Afrique subsaharienne en sus des atouts naturels et humains.

Hamid.D