L’Algérie réunit les pays africains producteurs de pétrole

L’Algérie réunit les pays africains producteurs de pétrole

Mohamed Arkab, ministre de l’Energie et des Mines, préside jeudi 11 mars la 40ème réunion du Conseil des ministres de l’Organisation africaine des pays producteurs de pétrole (APPO).

Selon un communiqué du ministère de l’Energie et des Mines publié ce mercredi, cette réunion, qualifiée d’importante, se tiendra par visioconférence. Elle est organisée « dans un contexte caractérisé par les effets de la pandémie de Covid-19 sur l’économie des pays africains notamment les producteurs de pétrole durement touchés », indique le communiqué.

Et d’ajouter, « les ministres africains examineront une étude sur ‘l’avenir de l’industrie pétrolière et gazière en Afrique’ ».

L’APPO  a pour objectif de concrétiser les initiatives communes « en matière de politique et de stratégie de gestion dans tous les domaines de l’industrie pétrolière (l’amont et aval) en vue de permettre aux pays membres de tirer profit des activités d’exploitation de pétrole ».

Elle vise également à donner un élan aux politiques et stratégies commerciales des pays membres par des échanges d’informations en vue de mieux gérer leurs ressources non renouvelables.

Créée en 1987, l’Organisation africaine des pays producteurs de pétrole regroupe quinze pays membres, à savoir l’Algérie, l’Angola, le Bénin, le Cameroun, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Niger, le Nigéria, le Tchad, la République Démocratique du Congo, l’Egypte, la Guinée Equatorial, la Libye, l’Afrique du Sud, et trois pays observateurs à savoir le Soudan, le Ghana et la Mauritanie.

Skander Boutaiba