L’Algérie lance une vaste opération de rapatriement de migrants illégaux

L’Algérie lance une vaste opération de rapatriement de migrants illégaux

Kamel Beldjoud, ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, a révélé ce jeudi le rapatriement de 1500 migrants illégaux dans le cadre de  l’accord entre l’Algérie et le Niger.

Issus principalement de pays africains, ces migrants ont été rapatriés dans le respect strict des droits de l’homme, a-t-il affirmé. Et d’ajouter, « L’Etat a garanti les conditions nécessaires (dans ce sens) ».

S’exprimant lors dans une séance plénière à l’APN, le ministre de l’Intérieur a indiqué que l’Algérie avait adopté une stratégie visant à limiter le phénomène de l’immigration clandestine conformément aux traités internationaux.

Une stratégie, qui selon lui, a contribué à la baisse du nombre de migrants illégaux sur le territoire national.

En décembre 2014, l’Algérie et le Niger ont signé un accord visant à rapatrier les ressortissants nigériens sans papiers.

Nacereddine Benkharef