L’Algérie favorable à une réelle intégration économique avec le Mali

L’Algérie favorable à une réelle intégration économique avec le Mali

Sabri Boukadoum, ministre des Affaires étrangères, a plaidé pour une valorisation des facteurs d’une intégration économique entre l’Algérie et le Mali. Objectif : exploiter à bon escient les capacités énormes dont regorgent les deux pays.

Ce lundi, le chef de la diplomatie algérienne et son homologue malien, Zeïni Moulaye, ont présidé la 15e session du Comité bilatéral stratégique, tenu à Alger. « L’intérêt des deux pays réside dans la diversification et la consolidation de leur coopération économique », a signifié M. Boukadoum.

Pour ce faire, le ministre des Affaires étrangères a appelé à actionner les mécanismes de la coopération bilatérale afin de découvrir d’autres domaines de coopération notamment au niveau des frontières algéro-maliennes.

Dans ce contexte, Sabri Boukadoum a réitéré la disponibilité de l’Algérie à accompagner ce pays voisin dans cette étape cruciale par laquelle il passe. « L’Algérie est prête à accompagner le peuple malien frère », a-t-il tranché.

Par ailleurs, le chef de la diplomatie algérienne a exprimé sa satisfaction quant aux positions identiques des deux pays concernant les questions régionales et internationales.

Skander Boutaiba