L’accord d’association « Royaume-Uni-Maroc » n’inclut pas le Sahara occidental

L’accord d’association « Royaume-Uni-Maroc » n’inclut pas le Sahara occidental

Entré en vigueur fin 2020, l’accord d’association entre le Royaume-Uni et le Maroc ne concerne pas « le territoire du Sahara occidental », a indiqué James Cleverly, le ministre d’Etat pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord cité ce jeudi par l’APS.

« Le Sahara occidental n’est pas inclus dans le territoire couvert par l’accord d’association conclu entre le Royaume-Uni et le Maroc, comme le précise l’article de l’accord relatif à l’aspect territorial. L’Accord d’association Royaume-Uni-Maroc est applicable de la même manière que les accords liant l’Union européenne au Maroc », a-t-il affirmé en réponse à une question écrite adressée par la députée travailliste, Kim Johnson.

Selon lui, l’application de certaines parties de cet accord d’association « à quelques produits originaires du Sahara occidental, conformément à l’arrêt de la Cour de justice européenne relatif à cette question » ne reflète pas la position du Royaume-Uni concernant le statut du Sahara occidental.

Un territoire « que nous considérons comme indéterminé », a soutenu James Cleverly. Et de trancher, « Le Royaume-Uni a pris note de la définition des Nations unies du Sahara occidental comme territoire non autonome ».

Enfin, le haut responsable britannique a souligné que son pays soutenait « pleinement les efforts des Nations unies pour parvenir à une solution politique durable et mutuellement acceptable pour l’autodétermination du peuple du Sahara occidental ».

Skander Boutaiba