Laboratoires Salem El Eulma : Qualité et efficacité au service des patients

Laboratoires Salem El Eulma : Qualité et efficacité au service des patients

Le site des Laboratoires Salem d’El Eulma a été mis en service en 1999, par Dr Rachid Salem, un pharmacien de renom qui a préféré convertir une partie de ses activités dans la fabrication de médicaments pour répondre à une demande importante des patients algériens et une production très insuffisante de l’industrie pharmaceutique naissante en Algérie. Les laboratoires Salem se sont lancés au début dans la fabrication de médicaments sous la forme suppositoire jusqu’en 2005, année où la forme sèche (comprimés, gélules) a été introduite suite à des investissements qui ont été consentis.

En 2013, les laboratoires ont été restructurés et les infrastructures remises à niveau de manière complète pour les mettre aux normes européennes des industries pharmaceutiques. Le projet a permis la remise à neuf de l’ensemble de l’usine durant les deux années 2013/2014. Actuellement, l’entreprise est dirigé par le fils de son fondateur, Dr Khaled Salem, docteur en radiologie.

Le directeur des laboratoires Salem d’El Eulma, M. Mohamed Gharzouli, a bien voulu nous entretenir au sujet de cette unité qu’il dirige avec amour et avec un savoir-faire parfait, aussi bien du côté managérial que du côté technique. « Nous travaillons dans cette usine dans un climat très chaleureux, nous avons tous les mêmes objectifs de mettre à la disposition des patients algériens des médicaments efficaces, produits aux normes internationales, en nous basant sur les bonnes pratiques de fabrication », affirme M. Gharzouli. 

« La distinction des laboratoires Salem par rapport à d’autres entreprises, c’est que nous avons investi dans l’humain avant même d’investir dans l’unité, c’est le premier investissement que nous pouvons consentir. Grâce à cela, nous comptons apporter l’économie de notre pays un plus, durant cette période que nous pouvons qualifier au moins de très difficile », déclare notre interlocuteur. 

Rapprochement université/industrie pharma

A l’instar des autres entreprises du secteur pharmaceutique, les laboratoires Salem comptent se rapprocher davantage de l’université pour un échange mutuellement bénéfique : « c’est un défi que nous devons relever nous-mêmes ainsi que l’enseignement supérieur, nous avons besoin de personnel spécialement formés pour l’industrie pharmaceutique qui prend actuellement un essor considérable », estime M. Gharzouli.

L’introduction d’un master professionnel en industrie pharmaceutique est fortement souhaitée par les industriels en produits pharmaceutiques afin de bénéficier d’un personnel hautement qualifié. Le master professionnel serait l’œuvre aussi bien des professeurs d’université que des professionnels sur le terrain, notre interlocuteur affirme qu’ils sont prêts à relever ce défi majeur, en collaboration avec l’université. D’ailleurs, déjà, les laboratoires Salem reçoivent chaque année des étudiants de la faculté de pharmacie de l’université de Sétif pour des stages pratiques sur site. 

Large gamme de produits

L’unité d’El Eulma des laboratoires Salem fabrique 74 produits pharmaceutiques divers (médicaments enregistrés), effet du développement de plus de vingt années d’existence. Ces produits sont contenus dans les aires thérapeutiques suivantes : 

  • Allergologie : antihistaminique, décongestionnant nasal
  • Antalgique, Antipyrétiques et Antispasmodiques : antalgiques palier 1 et antipyrétiques, antalgiques palier 2, antispasmodiques, antispasmodique, anti-flatulent. 
  • Anti-inflammatoires : anti-inflammatoires non-stéroïdiens.
  • Cardiologie et angéologie : diurétique, inhibiteur calcique, inhibiteur de l’enzyme de conversion, antihypertenseurs en associations.
  • Gynécologie Obstétrique : antifongiques locaux.
  • Métabolisme, nutrition : antidiabétiques oraux, vitamines.
  • Système respiratoire : antiseptiques bronchiques.
  • Voie digestive et métabolisme : antiémétiques et anti nauséeux, constipation, maladies inflammatoires de l’intestin, réparateurs et cicatrisants.
  • Psychiatrie : anxiolytiques, neuroleptiques.
  • Rhumatologie : myorelaxant.
  • Urologie, néphrologie : hypertrophie bénigne de la prostate.
  • Parapharmacie.

L’unité d’El Eulma des laboratoires Salem fabrique aussi de la vitamine D très demandée ces derniers mois car entrant dans la lutte contre l’infection au covid19 et elle en a mis une importante quantité sur le marché. « En janvier 2021, nous allons recevoir la matière nécessaire et nous entamerons une campagne au cours de laquelle nous mettrons sur le marché une quantité très grandes qui permettra de répondre de manière significative à la demande de la population », précise M. Ghazourli. « Nous allons mettre le paquet parce que nous sommes très conscient de l’urgence concernant ce produit », a-t-il continué. 

Deux ateliers : formes semi-pâteuse et sèche

L’usine dispose de deux ateliers, l’un pour la fabrication de la forme semi-pâteuse et l’autre pour la forme sèche qui ont été remis à niveau en termes d’utilité, de locaux, d’équipements en 2013, grâce à un investissement de rénovation pour être en adéquation avec les normes européennes. 

Perspectives 

Afin de se lancer dans d’autres projets plus performants en sérologie par exemple, les laboratoires Salem sont à la recherche de partenaires fiables et au savoir-faire avéré pour la production en Algérie de nouveaux médicaments qui entrent dans la lutte contre diverses formes de maladies graves. Le laboratoire a acquis un terrain assez important pour lancer un mégaprojet et est à la recherche, là aussi, de partenaires. « Notre ambition est toujours d’évoluer vers des produits qui ont plus de valeur ajoutée », conclut notre interlocuteur qui ajoute que : « nous allons nous engager dans le quantitatif et dans le qualitatif : pour le quantitatif, nous allons agrandir nos structures de production pour augmenter le nombre de produits mis sur le marché et, pour le qualitatif, nous allons mettre en œuvre de nouveaux process de développement de nos produits ».

Malgré le ralentissement économique qu’a connu aussi bien l’Algérie que l’ensemble des pays du monde, les laboratoires Salem se sont lancés dans un projet d’extension pour augmenter les capacités de production qui ne suffisent plus pour répondre à la demande de plus en plus grande de produits pharmaceutiques. Dans ce cadre, un magasin de grande hauteur a déjà été réalisé qui servira pour absorber le surplus de matières premières et de produits finis. A côté de ce grand magasin, une extension des ateliers de fabrication occupera toute la surface restante. Cette extension comportera de nouvelles lignes de production qui augmentera notre capacité. Enfin, plus de 400 m2 sont dédiés à la réalisation d’un grand laboratoire R&D.  

Covid19

L’unité d’El Eulma a fait divers dons de bavettes, de gel et divers autres produits à des associations et à des structures étatiques dans le cadre de sa participation active à la lutte contre la propagation de covid19. Des lieux publics ont aussi été désinfectés en collaboration avec des associations. 

Tahar Mansour