La Suède et la Norvège soutiennent l’autodétermination du peuple sahraoui

La Suède et la Norvège soutiennent l’autodétermination du peuple sahraoui

La Suède soutient les revendications du peuple sahraoui. Dans une déclaration citée par Radio Algérie Internationale, Ann Linde, ministre suédoise des Affaires étrangères, a affirmé que son pays ne reconnait pas la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental.

La cheffe de la diplomatie suédoise a ajouté qu’elle continuerait à travailler pour que le peuple sahraoui puisse s’autodéterminer.

De son côté, Ine Marie Eriksen, ministre norvégienne des Affaires étrangères, a affirmé hier samedi que la position de son pays s’agissant du conflit au Sahara occidental occupé est « ferme » et « conforme avec des résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU ».

Elle a souligné que son gouvernement œuvre « à éviter de concéder aucune légitimité aux exploitations illégale des ressources naturelles dans les territoires occupés du Sahara occidental ».

En fin, la cheffe de la diplomatie norvégienne a appelé les deux partis au conflit au respect du cessez-le-feu signé en 1991. Elle a également appelé à la désignation d’un envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU au Sahara occidental.

Skander Boutaiba