La résolution de l’Union Européenne, un acte de diversion et de subversion…L’europe parle beaucoup de paix, mais ne sait faire que la guerre .

La résolution de l’Union Européenne, un acte de diversion et de subversion…L’europe parle beaucoup de paix, mais ne sait faire que la guerre .
Hacene Kacimi
Hacene Kacimi
Nous vivons dans un monde épouvantable, caractérisé par des conflits, des crises et des guerres . Le monde évolue dangereusement vers le chaos et le désordre. La gouvernance mondiale est défaillante. Les Nations Unies , le Conseil de Sécurité et le G7 sont incapables de réguler une économie mondiale, dominée par un néolibéralisme mercantiliste et destructeur .

La poudrière du Moyen Orient se déplace dangereusement vers le Maghreb et le Sahel , qui est notre profondeur stratégique .

Les relations internationales évoluent en dents de scie. Elles sont caractérisées par une volonté de puissance et de domination.

Malgré tout cet environnement crisogene , les Européens restent nos partenaires. On ne doit pas oublier que nous avons des frontières avec les pays de la rive sud de l’Europe, et cela doit être géré avec beaucoup de clairvoyance. Nous devons veiller à ce que les relations entre États soient d’égal à égal.

Cette exigence de l’Algerie  à vouloir imposer le respect et la considération dérange certains partenaires de la rive nord de la Méditerranée qui ont l’ambition de maintenir nos territoire dans leur enclos , devant faire de nous des sujets et des serviteurs.

Les menaces sont la, elles sont importantes et fortement destabilissatrices. Nous devons absolument aller vers des relations apaisées et non crisogenes ou conflictuelles.

Seulement, nous assistons au déroulement de scénarios , comportant des hostilités, et des versions de la démocratie du plus fort qui vous aliène et vous enchaîne.

L’Algerie a des relations stratégiques avec les Russes et le Chinois , et cela dérange et se manifeste par des coups bas et des peaux de banane, jonchées dur notre chemin.

L’Algerie veille à garder des relations équilibrées, avec nos partenaires économiques, Européens, Américains , Arabes , Africains et Asiatiques. Cela fait la force de notre pays.

Les Européens doivent absolument éviter de régir leurs relations avec leurs partenaires économiques et politiques, par des mécanismes coercitifs, et privilégier beaucoup plus le dialogue et la concertation.

L’Algerie n’a aucune inimitié envers le Maroc . Nous n’avons pas de contentieux avec ce Pays . Il y’a un problème réel de décolonisation , entre l’Etat du Polisario et le Maroc.

La résolution du parlement de l’Union Européen soulève plusieurs interrogations , relatives à  son contexte , son  opportunité et son domaine de compétence

Le contexte dans lequel cette résolution est intervenue .

Cette résolution intervient dans une  conjoncture, où le Maroc semble s’enliser dans une guerre illégitime, d’occupation d’un territoire qui n’est pas sous sa souveraineté.

Comme à son accoutumée, le Maroc sollicite le soutien de l’Union Européenne, à chaque fois qu’il est acculé, sur le plan international, ou qu’il cherche à conforter une mesure, irrégulière et illégale, sur le plan régional.

Des lobbys et certains députés , au sein de ce parlement, ont dangereusement manipulé le parlement qui a adopté cette résolution.

C’est une résolution  « diversion », devant éviter de braquer l’opinion publique internationale sur le Maroc, qui occupe le Sahara Occidental et qui continue d’exercer ses exactions contre les populations Sahraouies.

Cette résolution qui crée la diversion, doit permettre de braquer l’attention de l’opinion publique internationale sur l’Algerie.

L’opportunité de la résolution et sa partialité .

La résolution est irrégulière et inopportune, de par son objet qui sort des compétences du parlement.

Sur le plan régional, le parlement Européen qui se dit soucieux des libertés et de la démocratie fait l’impasse sur l’occupation du Sahara occidental et il refuse d’en débattre.

Le parlement Européen fait aussi l’impasse sur les décisions de la Cour de Justice Internationale , de la Cour de Justice Européenne et des résolutions des Nations Unies.

La paix est le seul moyen d’instaurer la démocratie et les libertés . Mais malheureusement, c’est l’Europe qui fait la guerre à la paix , depuis des siècles.

Les États qui militent pour l’instauration de la paix dans le monde interpellent le parlement Européen pour adopter rapidement une résolution pour le règlement de la question palestinienne, , condamner l’occupation du Sahara Occidental et la mise œuvre incessante des décisions de la Cour de Justice Européenne , qui ne reconnaît au Maroc aucune souveraineté sur le territoire du Sahara occidental.

Le parlement Européen , pour être crédible , doit d’abord balayer devant sa porte, et donner l’exemple en soutenant les causes justes et non les causes injustes .

Le domaine de compétence de la résolution

Sur le plan de la forme, un parlement s’adresse à un parlement , il ne peut pas s’adresser aux États . Le respect du parallélisme des formes est une exigence de droit, sous peine de non recevabilité .

Le parlement européen n’a ni la capacité juridique, ni la compétence d’évaluer la situation politique d’un état tiers , non membre de l’UE , encore plus de lui adresser des reproches ou des injonctions qui peuvent être considérées comme étant une attitude inamicale, hostile et non conforme au droit international.

Si le parlement Européen a le droit d’aborder des sujets de politique générale ,sur le plan régional ou international , apprécier  la politique d’un pays , dans le cadre des relations multilatérales ou bilatérales , par contre , il n’est pas habilité à évaluer l’action des États, en leur adressant des résolutions.

Le parlement Européen ne peut pas s’ériger en  autorité supra nationale, s’autorisant à formuler des remontrances aux États.

L’Union Européenne, commission de discipline ou tribunal international

L’Union Européenne, dérape encore une fois , en s’érigeant de manière arbitraire , en Commission de discipline et en tribunal international de la démocratie et des droits de l’homme.

Encore une fois , le parlement Européen confirme une propension vers un autoritarisme , qui remet en cause sa profession de foi , en matière de défense de la démocratie , qui ne peut s’accommoder d’un partenaire qui vous impose une volonté de puissance et de domination.

L’Union européenne s’installe dans la fonction d’un gendarme régional qui verbalise et inflige des amendes aux États qui ne respectent pas son code de la soumission.

Quel est l’objectif de cette résolution

C’est une Pression politique et un chantage , devant ramener l’Algerie à céder sur des questions fondamentales et stratégiques, en matière de normalisation de ses relations avec l’entité sioniste, son alliance stratégique avec l’axe Sino/russe, et l’installation de bases militaires étrangères dans le Sud du pays, et retirer son soutien militaire à l’état du Polisario,  pour permettre au Makhzen d’occuper le passage stratégique de guerguerat qui ne doit en aucun cas passer sous le contrôle du Maroc , qui ne dispose d’aucune souveraineté sur ce territoire.

L’Algerie est en passe de réaliser des projets stratégiques comme le port de Cherchel, le gisement de fer le plus grand du monde, le complexe de phosphate à l’est du pays, et le mena projet en énergie renouvelable, a pousser l’occident à tirer un carton rouge pour l’Algerie.


L’Algerie ne cédera pas au chantage du Lobby franco/sioniste et elle traitera avec avec ses partenaires, dûment reconnus, d’égal à égal , tout en refusant les offres de coopération conditionnelle .

L’union Européenne, à travers cette résolution , tient un langage dangereux et subversif, pour les raisons suivantes :

1/ L’Union Européenne dans sa résolution affirme soutenir le peuple . ( contre le Gouvernement Algérien ) .

Durant les années 1990 , durant toute cette décennie de terrorisme , pas une seule résolution du parlement Européen de soutien au peuple Algérien .

2/ Les rédacteurs de la résolution veulent introduire la fracture entre le gouvernement Algérien et la population et encourager la dissidence civile illicite .

Le droit à la dissidence est un principe universel reconnu par le droit Algérien, mais il faut qu’il soit licite et il ne doit pas porter atteinte à l’ordre public.

Voilà les gardes fous d’ordre et de sécurité publics que l’Etat Algérien considère comme une exigence sur laquelle elle ne cédera pas.

Faut il considérer la Résolution de l’Union Européenne comme ingérence ou pas ?

Telle que cette résolution a été formulée , on peut considérer que nous sommes en présence de la mise en place d’une logique du plus fort qui fait la loi et qui vous impose la conduite à tenir.

Dans ce cas,  on n’est plus dans l’ingérence , mais dans une volonté plus forte que l’ingérence , qui est la manifestation d’une volonté de domination coloniale sur notre pays.

Le néocolonialisme est instrument qui a permis de lutter contre la démocratie.

En colonisant nos pays ,pendant des siècles , l’occident a empêché nos pays d’évoluer dans le temps vers des modes de gouvernance démocratiques.

Les monarchies , les dictateurs et les tyrans ont été installés et soutenus dans le monde Arabe et en Afrique par l’occident.

L’occident a empêché et il continue d’empêcher l’avènement de la démocratie dans nos pays.

Un politologue occidental a laissé un témoignage ,en disant que l’Asie a échappé à la domination de l’Europe , qui est concurrencé par ce continent , et ils empêcheront par tous les moyens ,l’Afrique et le monde arabe , à rejoindre les nations développées.

Les gouvernants ,au sein de l’Union Européenne, renforcent les dispositifs législatifs liberticides, en prévision de la révolte sociale qui s’annonce violente et brutale dans leurs pays.

Le passif des droits de l’homme est dans le camp de l’Europe, et il ne peut être mis sur le compte de nos pays. Les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité sont le propre des États coloniaux occidentaux.

Les enjeux géostratégiques et Les mécanismes id’ingérence et de domination .

Dans l’ombre des officines secrètes des scénarios d’ingérence et de domination sont échafaudés, pour préparer la domination et le contrôle des territoires à haut rendement énergétique ou minier .

Les incendies provoqués en Algérie , l’importation de 30.000 tonnes de blé , impropre à la consommation, comportant des particules nocives et dangereuses à la santé du citoyen, sont des actes prémédités de l’étranger , dans le but de troubler l’ordre public en Algerie.

Qui est derrière cette tentative d’empoisonnement de la population Algérienne ?

L’Algerie est exposée à d’autres complots à grande échelle , dans l’avenir immédiat , nécessitant une mobilisation optimale .

On est en présence d’un monde où les nations s’entretuent, grâce à un ennemi que l’occident a créé . Dans ces scénarios subversifs , pour Zbenew Brezinsky , c’est l’occident qui crée son propre ennemi , pour le combattre.

Hilary Clinton reconnait dans ses mémoires qu’el Qaida est leur création, Daesch et le terrorisme sont aussi leur propre création , confirmant ainsi la théorie de Zbenew Bezensky.

L’Europe parle beaucoup de paix , mais il ne sait faire que la guerre .

L’Europe refuse là rédemption, la repentance et le pardon ,en faveur des États qui ont été victimes de la colonisation , parce que l’Union Européenne ne peut pas se déjuger. Elle continue à faire la guerre aux nations les plus faibles, sous la forme de coalitions militaires internationales, illégitimes et coloniales.

Nécessité pour l’Algerie de reconstruire des réseaux et des canaux de communication , forts , avec nos partenaires économiques .

Lors des dernières décennies, l’Algerie a été inaudible sur le plan international et régional. Actuellement , on enregistre un changement de ton , consistant à abandonner la politique de la chaise vide .

L’Algerie doit s’investir dans tous les domaines et les espaces, présentant un intérêt stratégique, pour l’Algerie, en mobilisant nos compétences, notamment celles à l’étranger. 

Nos représentations diplomatiques doivent être plus offensives et entreprenantes , pour La défense de nos intérêts politiques et économiques. Notre pays doit rapidement construire des lobbys, des ONG et des passerelles d’échange et de coopération.

Nécessité de régler le contentieux de l’occupation du Sahara occidental par le Maroc.

La désignation d’un représentant des nations unies pour l’organisation d’un référendum d’autodétermination s’avère une urgence qui doit s’imposer dans l’agenda du Conseil de Sécurité. C’est dans ces conditions que le Maroc doit revenir à la table de négociation

Les Nations Unies et le Conseil de Securité doivent assurer leurs responsabilités, et mettre fin aux agissements de certains Etats occidentaux , qui bloquent le processus de paix , dans cette région.

Les États délinquants qui pratiquent la piraterie internationale.

Le monde enregistre un phénomène nouveau qui est l’un des vecteurs les plus importants, aggravant les conflits et les crises régionales.

Le cas des Émirats Arabes Unis , mérite à ce qu’il soit mis en évidence , tant les agissements de cette monarchie constitue une menace à la paix régionale.

Les Émirats Arabes Unis se sont spécialisés dans les guerres par procuration, en mobilisant des mercenaires et en acheminant des armes sur le terrain des conflits .

Ce mode opératoire peut être considéré comme un acte de piraterie internationale , devant être jugé et poursuivis devant le Tribunal
Pénal international , pour crimes de guerre , dont ils sont responsables.

Les nations doivent se mobilier , particulièrement au niveau des Nations Unies et du Conseil de Sécurité, pour dénoncer de tels agissements, devant être mis dans la rubrique des États voyous.

Kacimi Hassen