La région est en alerte : plus de 1000 cas de « malaria » enregistrés dans le Sud du pays

La région est en alerte : plus de 1000 cas de « malaria » enregistrés dans le Sud du pays

Le secteur de la santé devrait conjuguer avec une autre épidémie, autre que celle du au Covid-19, la malaria. Le  ministère de la  Santé, de la population et de la réforme hospitalière a en effet annoncé, ce mardi 29 septembre, que plus d’un millier de cas de malaria (le paludisme) ont été enregistrés dans plusieurs wilayas de Sud de pays. Il s’agit de cas,  «importés des pays voisins » et répartis comme suit :

Tamanrasset : 918 cas

Adrar : 96 cas

Illizi : 89 cas

Ouargla : 5 cas

Ghardaïa : 2 cas

La malaria, aussi appelée paludisme, est une maladie infectieuse due non pas à une bactérie ou à un virus mais à un parasite, le Plasmodium. Ce parasite se transmet d’une personne à l’autre par la piqûre de certaines espèces de moustiques anophèles femelles, vecteurs de la maladie. La malaria provoque d’importants accès de fièvre et peut, dans sa forme sévère, causer la mort. Elle tue chaque année près d’un million de personnes, la plupart en Afrique subsaharienne. Les principales victimes sont les jeunes enfants et les femmes enceintes.