La police US récidive

Un restaurant incendié à Atlanta après la mort d’un homme noir

La police US récidive

Des manifestants ont provoqué dans la soirée du samedi, la fermeture d’une importante autoroute à Atlanta, aux Etats-Unis, et détruit par le feu un restaurant Wendy’s où un homme noir a été abattu par la police lorsqu’il a tenté d’échapper à son arrestation.

La télévision locale a montré le restaurant en flammes pendant 45 minutes avant l’arrivée des pompiers sous la protection d’un alignement d’officier de police. Lorsque le feu a été éteint, il ne restait plus du restaurant, situé à deux pas d’une station-service, que des ruines.

Après un test d’alcoolémie négatif, les deux officiers ont tenté d’arrêter l’homme. Un passant a alors filmé Rayshard Brooks en train de se débattre, avant d’échapper aux deux policiers et de courir à travers le parking avec dans sa main ce qui ressemble à un pistolet à impulsion électrique Taser de la police.

Sur une autre vidéo filmée par une caméra de surveillance du restaurant, on le voit se retourner et peut-être viser les policiers avec le Taser. On voit ensuite un des officiers de police à ses trousses dégainer son arme à feu et Rayshard Brooks s’écrouler.

Les avocats de la famille Brooks ont déclaré à la presse que la police n’avait pas le droit d’utiliser cette arme, même en cas de menace d’une arme non létale. Le bureau du procureur du comté de Fulton a ouvert une enquête indépendance sur les évènements.

Ce drame risque à nouveau d’exacerber les tensions aux Etats-Unis après l’émotion soulevée par la mort, la semaine dernière, d’un autre homme noir, George Floyd, lors de son interpellation par des policiers de Minneapolis.

Son décès a provoqué un vaste mouvement de colère contre les violences policières à l’encontre des Noirs, émaillé d’incidents violents à travers les Etats-Unis. Il a aussi entraîné des manifestations à travers le monde, notamment dans les pays où l’affaire George Floyd fait écho à d’autres décès survenus lors d’interpellations.

 LIRE AUSSI:

https://www.lapatrienews.com/loms-a-tatonne-et-slalome-dans-la-gestion-irrationnelle-du-coronavirus/