La LFP va consulter les clubs quant à une éventuelle reprise

La décision a été prise au terme d’une réunion du bureau exécutif de l’instance

La LFP va consulter les clubs quant à une éventuelle reprise

La Ligue de football professionnel a annoncé dans un communiqué parvenu à notre rédaction que le Bureau exécutif de l’instance avait « pris la décision de consulter les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 concernant une éventuelle reprise de la compétition » au terme d’une réunion tenu jeudi 11 juin 2020 sous la présidence de Abdelkrim Medaouar. Pour ce faire,  la LFP va organiser trois réunions régionales avec les dirigeants du football algérien afin « de s’informer sur leurs capacités organisationnelles des rencontres ». « Les dates seront fixées ultérieurement mais la Ligue transmettra prochainement un formulaire sollicitant les clubs sur leur avis sur la question à travers un mini sondage », précise-t-on de même source.

Pour rappel, les instances dirigeantes du football national ont opté jusqu’à présent sur l’option d’une reprise. La FAF est quant à elle en train de finaliser la mise en place d’une feuille de route avec des mesures prévues pour un retour à la compétition. Le Bureau exécutif a examiné la question les dettes des clubs que la FIFA, les somme à payer. Ainsi, vu « les moments difficiles que traversent nos club », la LFP s’est dire favorable à une aide de ces mêmes club.

 

Enregistrement sonore-procès: la LFP se constitue partie civile

La réunion du bureau exécutif de la LFP a également abordé l’affaire dite de l’enregistrement sonore. Á ce sujet, le président de la Commission de discipline a été invité à exposer le contenu de l’affaire depuis son début jusqu’à son traitement récent par la justice.

Le Bureau de la LFP a salué le sérieux avec lequel la commission de discipline a pris en charge le dossier au lendemain du démenti du Directeur général de l’ES Sétif au sujet de la révélation de d’enregistrement entre lui et un Manager sur des arrangements présumés de rencontres du championnat de Ligue 1. A rappeler que c’est la LFP qui a saisi la commission de discipline pour diligenter une enquête. Le Ministère de la Jeunesse et des Sports a déposé pour sa part une plainte contre X qui a abouti à la mise sous mandat de dépôt de deux accusés. L’affaire est toujours en instruction. Le Président de la LFP et le bureau exécutif saluent les décisions et les initiatives entreprises par le ministre  de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi dans le cadre de la moralisation de l’activité sportive et de la lutte contre toutes les formes du mal qui sévissent dans le milieu sportif.

« Á la lumière des éléments recensés, le Bureau exécutif a décidé de se constituer partie civile sur cette affaire. Tout comme il a décidé de déposer plainte contre l’ex : président de l’USB pour propos diffamants contre le président de la LFP et de la LFP tenus sur une chaîne de TV privée », souligne encore la LFP dans son communiqué.