La direction de Sonatrach dément avoir arrêté 34 foreuses

sonatrach

La direction de Sonatrach dément avoir arrêté 34 foreuses

La compagnie nationale des hydrocarbures, Sonatrach, dément les informations publiés dans un journal en ligne le 12 juillet, selon lesquelles le PDG du groupe aurait ordonné «la mise à l’arrêt de 34 foreuses au niveau du groupe pétrolier et ses filiales».

Dans une mise au point diffusée sur sa page officielle sur Facebook, la compagnie nationale tient à démentir globalement et dans le détail cette information qui, selon elle, ne s’appuie sur aucune source.

Sonatrach reproche, ainsi, à l’auteur de l’article incriminé de n’avoir pas cité de source, sachant que l’unique partie habilité à faire des déclarations ou donner des informations concernant la société est la direction de communication du groupe.

«Compte tenu de la gravité de ces allégations, qui sont totalement infondées et susceptibles de provoquer la panique chez ses employés, lit-on encore dans la mise au point, la direction générale de Sonatrach se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires contre ce site pour diffusion d’informations infondées et erronées».

M. A.