Karim Younes : « les problèmes qui alimentent la pensée bureaucratique ne servent pas le citoyen »

Karim Younes : « les problèmes qui alimentent la pensée bureaucratique ne servent pas le citoyen »

Le médiateur de la République, Karim Younes, est sur tous les fronts depuis quelque temps.

Dans une déclaration à la presse, M. Younes a estimé, aujourd’hui, que les problèmes qui alimentent la pensée bureaucratique ne servent pas le citoyen et entravent la construction de l’Algérie.

Face à cette situation, le Médiateur de la République a expliqué que sa commission lutte contre tous les problèmes et dangers, soulignant la nécessité d’une coopération pour les surmonter.

Par la même occasion, Karim Younes a exprimé sa dénonciation de l’incapacité de certains notables à s’exprimer lors des élections. Il a considéré que priver ces notables du droit aux élections était une « honte » et un « péché ».

Le même responsable rappelle que, ses services avaient intervenu pour la restauration des droits de certains notables concernant le droit de vote, dont ils ont été privés depuis 2014.

Il a affirmé que sa commission avait contacté le chef de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), et que le problème avait été résolu.

Il est à rappeler que, Karim Younes, a organisé, ce matin, une rencontre avec les notables de la wilaya d’Illizi, au siège du ministère de l’Énergie.

Yahia Maouchi