Kamel Fenniche : « le processus de la numérisation en Algérie n’est pas le résultat de la pandémie »

Kamel Fenniche : « le processus de la numérisation en Algérie n’est pas le résultat de la pandémie »

 

Le président du Conseil constitutionnel, Kamel Fenniche, a souligné que le processus de la numérisation en Algérie n’est pas le résultat des circonstances résultant de l’apparition de la pandémie.

Kamal Fenniche a déclaré que l’Algérie était déjà, depuis un certain temps, engagée dans la voie de la modernisation et de la numérisation afin de lutter contre la bureaucratie.

Et elle a adopté, ajoute l’orateur, le projet « Algérie électronique » en 2008, mais la pandémie est venue apporter un ensemble de leçons sur l’importance de s’appuyer sur la technologie.

M.Fenniche a souligné que la pandémie a permis la mise en œuvre et le développement des différents mécanismes précédemment mis en œuvre, et de nombreux services ont démontré leur efficacité. Cette pandémie, dira M. Fenniche, avait contribué à l’accélération de la numérisation et de la modernisation grâce au développement et à l’adoption d’autres mécanismes, y compris la technologie des jugements à distance.

Le président du Conseil constitutionnel a souligné enfin, que l’utilisation à distance de divers services publics électroniques « se fait par des voies sécurisées caractérisées par une technologie de haute précision » rassure-t-il.

Yahia Maouchi