Kamel Beldjoud : « à travers une plate-forme électronique, l’administration se rapproche de l’administré »

Kamel Beldjoud : « à travers une plate-forme électronique, l’administration se rapproche de l’administré »

Le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales,  Kamel Beldjoud, a affirmé aujourd’hui que le citoyen est désormais en mesure d’évaluer, à travers des réformes sûres et efficaces, le travail effectué par les différentes administrations.

Ces réformes qui  s’apparentent à des procédures de communication efficaces, y compris la mise en place d’une plate-forme électronique, permettront aux citoyens d’être informés du suivi et de la méthodologie appliquée pour une information efficiente  et en instantané. Kamel Beldjoud et dans le même sillage, a indiqué que « ces réformes  comprennent la mise en place d’un système d’évaluation économique et consultatif qui vise à numériser l’administration, à simplifier les procédures et à les rapprocher du citoyen.

Le tout, évidemment, a été précédé par la suppression des documents inutiles, de réduire les délais légaux d’étude des dossiers par  l’administration et de numériser le plus grand nombre de dossiers. Il faut se rendre à l’évidence  qu’en  Algérie, la numérisation de l’administration publique est devenue une réalité et concerne un grand nombre de documents tels que les actes d’état-civil, le passeport et la carte d’identité biométriques, les correspondances et les différents types de formulaires.

La dématérialisation des documents administratifs permet en effet, d’importants changements des méthodes de travail et le citoyen trouve son compte inévitablement.

Ferhat Zafane