Kahrakib, plein cap sur les énergies renouvelables

Kahrakib, plein cap sur les énergies renouvelables

Présente au salon de l’électricité et des énergies renouvelables, la société Kahrakib, filiale du groupe Sonelgaz, se trouvait dans son élément et affichait, par la voix de son PDG, Abdelhamid Mazri, affiche ses ambitions et sa disponibilité pour s’engager dans les énergies renouvelables, prolongement naturel de son corps de métier : « comme d’habitude, Kahrakib, filiale Sonelgaz dans le métier de construction des ouvrages électriques, participe activement à ces évènements, notamment quand il s’agit d’énergies renouvelables, car nous voulons nous positionner fortement dans ce domaine, particulièrement sur les évacuations à partir des centrales photovoltaïques, par la fabrication de tout ce qui est équipements de protection, les armoires auxiliaires.

Nous avons aussi d’autres ambitions pour développer d’autres équipements qui entreront dans la chaine de valeur de toute centrale photovoltaïque.

C’est donc un segment de diversification que nous comptons développer à travers notre unité tabletier Tabel au niveau d’Oran qui s’occupe de la réalisation de tous les équipements pouvant facilement s’intégrer dans les centrales photovoltaïques », a résumé le PDG de Kahrakib.

De G à D : Yacine oualid, ministère délégué auprès du Premier ministre, chargé de l’Economie de la connaissance et des start-up, Chemsedine Chitour, ministre de la transition énergétique, Abdelhamid Mazri, P-DG de Kahrakib

De son côté, la directrice technico-commerciale de Kahrakib, Bedra Benalou, a abondé dans le même sens en affirmant que : « la participation de Kahrakib à cet évènement était très attendue car il permettait de mettre en œuvre les orientations des pouvoirs publics concernant la transition énergétique qui est ‘inéluctable’ et miser sur le développement des énergies renouvelables ».

Elle note que la présence de Kahrakib au niveau du Salon de l’Electricité et des Energies Renouvelables est basée essentiellement sur la recherche de partenaires pour l’accompagner dans l’engineering pour la réalisation des infrastructures énergétiques en énergies renouvelables et aller ensemble vers la réalisation de centrales photovoltaïques.

Kahrakib compte aussi mettre à profit sa présence à ce salon pour rechercher les nouvelles technologies adoptées, connaitre les nouveaux équipements utilisés dans ce segment, connaitre la capacité de production des panneaux solaires et des éoliennes en Algérie.

En ayant tous ces atouts en main, Kahrakib sera alors capable de répondre aux avis d’appels d’offres quand ils sont lancés.

« Nous avons une expérience dans les postes, dans les lignes, dans les câbles souterrains et nous fabriquons déjà des équipements qui servent pour la partie évacuation, ce qui peut constituer une valeur ajoutée pour la partie énergies renouvelables », affirme notre interlocutrice.

Kahrakib s’est aussi engagée dans l’augmentation du niveau d’intégration de ses équipements par le biais d’un transfert technologique qu’elle compte entreprendre auprès de partenaires fiables et d’une compétence avérée.

Tahar Mansour

Vidéo : 

https://web.facebook.com/lapatrienews/videos/875600903003012