Kahrakib : l’horizon 2025 en point de mire

Kahrakib : l’horizon 2025 en point de mire

Voulant toujours aller vers l’avant, Kahrakib n’a de cesse d’améliorer ses prestations en se projetant toujours vers le meilleur, aussi bien grâce à une ressource humaine hautement qualifiée que par l’acquisition des moyens modernes de réalisation. Conscient de l’importance de la ressource humaine et de son adhésion à la démarche de l’entreprise, le Président-Directeur Général de Kahrakib, M. Abdelhamid Mazri, a organisé à la fin de la semaine écoulée un regroupement de l’encadrement de la société. Organisée au niveau de l’Ecole Technique de Blida, le regroupement a vu la participation de plus de 100 cadres de l’entreprise, dont des responsables d’unités, des directeurs de projets ainsi que des ingénieurs dans diverses spécialités.

Outre le PDG de la société, M. Mazri, il y a lieu de noter la présence de M. Noureddine Zaoui, le secrétaire général du syndicat d’entreprise. L’objectif principal de ce regroupement est d’étudier les perspectives de développement de Kahrakib à l’horizon 2025 ainsi que la présentation et l’étude du bilan annuel de la société et en plus des entraves qui ont pu retarder la réalisation des objectifs tracés.

Parmi les points inscrits à l’ordre du jour, nous trouvons la problématique de la gestion des projets, dont l’amélioration des conditions de vie et de travail des employés au niveau des chantiers n’est pas des moindres. Ainsi, il a été question pour ce point de formation, de sécurité et de risques liés à la nature des métiers de Kahrakib. L’autre point d’importance de ce rassemblement de l’encadrement de la société a trait au développement du dialogue et de la communication entre la direction et l’ensemble des travailleurs par leur information de toutes les dispositions prises, notamment en ce qui concerne les primes diverses et les décisions de promotion.

Enfin, le point focal de ce regroupement a eu trait à l’accélération de la cadence de réalisation des projets confiés à Kahrakib ou ceux qui lui seront confiés à l’avenir, au développement de l’industrie électrique et à la pénétration du marché international.

« Kahrakib organise aujourd’hui une journée d’études regroupant l’ensemble des responsables des unités productions (tous les chantiers) ainsi que tous les cadres de la société. Nous débattons de sujets d’actualités sur les trois aspects de maitrise opérationnelle, de maitrise documentaire et de maitrise qualité, il ne faut pas oublier que Kahrakib est une entreprise certifiée aux références reconnues, la 9001, la 14001 et la 45001. De ce fait, nous veillons à ce que les dispositions et les modes opératoires et instructions soient respectées sur le terrain et assurer ainsi l’effectivité de ces dispositions », a précisé M. Mazri en marge de ce regroupement.

« En outre, et compte tenu de la stratégie de Sonelgaz ainsi que du constat qui a été fait du retard considérable pris dans la construction du réseau de transport électrique, il a été décidé d’augmenter les capacités des sociétés de travaux, dont justement Kahrakib. Nous y travaillons et l’occasion est pour nous aujourd’hui de sensibiliser tous les échelons de la hiérarchie pour qu’ils adhèrent au processus et de trouver les solutions adaptées pour arriver à la mise à niveau de nos capacités pour réaliser les programmes dans les meilleures conditions », nous a aussi expliqué le Président-Directeur Général de Kahrakib.

Il continua en déclarant que : « Kahrakib dispose déjà de capacités assez importantes mais nous restons toujours dans le besoin de renouveler notre parc en moyens matériels, mais nous sommes confrontés à la difficulté représentée par la non-disponibilité de ce matériel spécifique sur le marché algérien, notamment pour les véhicules, les grues mais il faut dire que nous détenons déjà un matériel qui nous permet de répondre à nos obligations contractuelles ».

Enfin, le premier responsable de Kahrakib affirme que l’entreprise qu’il dirige dispose déjà de compétences avérées dans tous les segments de son métier et qu’ils sont même arrivés à intégrer la réalisation de postes blindés mais : « nous nous engageons aussi dans le segment du photovoltaïque, sur le rail et sur le segment industriel en développant la cellule et certains équipements spécifiques », a-t-il aussi indiqué.

Tahar Mansour