Justice : Le syndicat des magistrats réplique à l’union des avocats

Justice : Le syndicat des magistrats réplique à l’union des avocats

Le syndicat national, des magistrats a rendu public un communiqué dans lequel il a mis en avant son indignation concernant le comportement d’une « poignée »  de représentants de la défense (avocats), dont les agissements inacceptables ont porté atteinte et déshonoré tout le système judiciaire du pays, selon les propres termes de ce communiqué d’une virulence extrême.

Les auteurs de ce communiqué regrettent dès lors très profondément un pareil comportement.il est reproché à certains avocats d’user de procédés non-conventionnels » afin de faire pression sur les magistrats et juges instructeurs, en faisant tout pour influer sur leurs jugements.

Et de reprocher au conseil de l’ordre des avocats, en grève nationale à cause des incidents de Blida, de s’être solidarisés avec un avocat qui ne respecte pas les règles de la déontologie et les lois de la République.

Le Syndicat rappelle à l’opinion publique nationale la déclaration publiée par le Conseil des avocats de Blida en date du 13 février courant, où, est-il indiqué, une « maladroite tentative d’affubler maladroitement cette affaire de la toge d’avocat ne pouvait qu’être vouée à l’échec sur les plans strictement juridiques et légaux.

Et de s’interroger sur les mobiles de cette « grave dérive ». Preuve en est que les données révélée par le président de l’union nationale des avocats sur sa page Facebook n’honorent pas du tout le principal concerné.

Le communiqué enchaine pour mettre en garde cette minorité d’avocats qui œuvre, à travers les réseaux sociaux, à mobiliser l’opinion publique contre les magistrats, ce qui a pour conséquence de générer un climat électrique et de tension extrême, peu propice à rendre justice de manière équitable et conforme aux lois de la République.

Et d’en appeler, pour finir, à l’ensemble des magistrats afin de faire corps pour donner naissance à cette justice équitable et indépendante à laquelle aspire tout le peuple algérien.

R.N.