Justice : 8 ans de prison requis contre Said Barkat et 10 ans contre Djamel Ould Abbas

Justice : 8 ans de prison requis contre Said Barkat et 10 ans contre Djamel Ould Abbas

Le procureur général de la Cour d’Alger a requis, ce lundi, des peines de dix et huit ans de prison contre respectivement les deux anciens ministres de la Solidarité nationale Djamel Ould Abbas et Said Barkat, à l’issue des auditions des acteurs impliqués dans cette affaire.

En première instance, les deux anciens ministres, faisant partie des proches de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika étaient condamnés par le tribunal de Sidi Mhamed respectivement à huit ans et quatre ans de prison et une amende de 1 million de dinars.

Pour rappel, les deux anciens ministres qui se sont succédés au portefeuille de la Solidarité nationale sont condamnés pour « dilapidations de deniers publics », «Dilapidations de deniers publics » et « conclusion de marché en violation de la réglementation »

Également impliqué dans cette affaire, l’ancien Secrétaire général du ministère de la Solidarité nationale, Bouchenak Khelladi, a été condamné à 3 ans de prison ferme, assortie d’une amende d’un million de DA.

Le fils de Djamel Ould Abbès, El Ouafi (en fuite à l’étranger), a été condamné à 10 ans de prison ferme, assortis d’une amende d’un million de DA avec émission d’un mandat d’arrêt international à son encontre.

Yahia Maouchi