Intempéries au Niger : 51 morts et environ 281.000 personnes sinistrées

Intempéries au Niger : 51 morts et environ 281.000 personnes sinistrées

Les fortes précipitations enregistrées au Niger depuis le début de la saison des pluies en juin dernier, ont fait en trois mois, 51 morts et 32.500 ménages sinistrés, touchant environ 281.000 personnes, selon un bilan établi par le président de la République nigérienne, Mahamadou Issoufou.

Ces inondations qui ont concerné toutes les huit régions du Niger, ont occasionné l’effondrement de 26.300 maisons et 5.516 ha de terres de cultures inondées sur le territoire national, a ajouté le chef de l’Etat, au terme d’une rencontre avec un comité de suivi de ces intempéries.

Il a promis de « l’aide à tous les sinistrés et a invité les partenaires humanitaires et les partenaires techniques et financiers à accompagner le gouvernement à reloger les 32.500 ménages sinistrés ».

Le Niger est souvent confronté à des inondations dévastatrices pendant la période des pluies (juin-septembre), qui occasionnent dans la plupart des cas, d’importants dégâts humains et matériels, souvent accompagnés d’épidémies, notamment de paludisme et de choléra.

L’Algérie a dépêché des aides humanitaires aux sinistrés de ce pays voisin. Le 27 août dernier, des aides humanitaires fournies par le Croissant-rouge algérien et composées de 101 tonnes de denrées alimentaires et de matériel médical, ont été chargées à bord de deux avions de transport militaire relevant des forces aériennes, dans le cadre de la consolidation des liens de fraternité et de solidarité entre les peuples d’Algérie et du Niger, selon un communiqué du ministre de la Défense nationale.

Ab. M.