Importation de blé : la France perd son monopole en faveur de la Russie

Importation de blé : la France perd son monopole en faveur de la Russie

Si l’Algérie a, de tout temps, été  le principal débouché du blé français à l’export, cette année, de forte présomptions indiquent que la France pourrait perdre sa place fragile de leader, en faveur de   la Russie qui cherche à pénétrer le marché et devenir un fournisseur du pays,

Selon des indiscrétions,  les producteurs russes de blé de la région de la mer Noire sont bien placés pour remporter le marché d’exportation vers l’Algérie qui vient de lancer un appel d’offres pour une livraison en novembre, avance Terre-net qui estime que la France pourrait également en profiter.

En effet, début octobre, l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) a défini de nouvelles conditions pour les appels d’offres internationaux, ouvrant la voie à l’arrivée du blé russe produit dans les régions près de la mer Noire.

 Ferhat Zafane