Immigration : l’Italie ouvre ses portes aux Algériens

 Immigration : l’Italie ouvre ses portes aux Algériens
Affectée par la crise économique due au coronavirus (covid-19), l’Italie a décidé d’ouvrir ses portes aux travailleurs immigrés, dont les algériens.
En effet, selon le magazine Agrimaroc, l’Italie envisage de faire venir plus de 18000 ouvriers agricoles depuis plusieurs pays, dont l’Algérie, en raison du manque de travailleurs dans le secteur agricole.
En tout, 30 pays son éligibles à cette nouvelle procédure d’immigration de « travailleurs temporaires », dont les démarches se font en ligne sur le site web du ministère italien de l’intérieur avec une date limite fixée au 3 décembre prochain. À noter que le nouveau décret traitant le flux d’arrivée des travailleurs temporaires limite les quotas d’entrée de ressortissants étrangers (venant de pays non membre de l’UE).
Voici la liste les pays éligibles : Albanie, Algérie, Bangladesh, Bosnie-Herzégovine, République de Corée, Côte d’Ivoire, Egypte et Salvador, Ethiopie, Philippines, Gambie, Ghana, Japon, Inde, Kosovo, Mali, Maroc, Maurice, Niger, Nigeria, Pakistan, Macédoine Sénégal, Serbie, Sri-lanka, Soudan, Tunisie, Ukraine.