IMGSA (industries pharma) : toujours plus haut, toujours plus loin

IMGSA (industries pharma) : toujours plus haut, toujours plus loin

En faisant inaugurer aujourd’hui son nouveau bâtiment pour la production d’anticancéreux et d’antibiotiques par le ministre de l’industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, le groupe IMGSA vient de signer une nouvelle ère industrielle dans ce segment et de prouver qu’il suffit d’une aide minime des pouvoirs publics pour que les investisseurs algériens fassent des miracles.

Il faut noter que le groupe IMGSA n’en est pas à sa première prouesse puisqu’il exporte déjà des gants chirurgicaux certifiés CE vers plusieurs pays comme l’Espagne, la Tunisie, la Jordanie, la Lybie et le Maroc.

Concernant le nouveau bâtiment, il sera dédié à la fabrication d’anticancéreux en utilisation la ‘Lyophilisation’, une technologie américaine inexistante en Algérie jusque-là, et même en Afrique, ce qui ouvrira en grand les portes de l’exportation à ce fleuron de l’industrie pharmaceutique algérienne.

Cette technologie nécessite un matériel assez lourd et de grands investissements qui ont été consentis par le groupe IMGSA qui a réussi ainsi le challenge de mettre en production cette unité après une formation dispensée aux cadres qui vont la faire marcher.

L’implantation de l’usine à Ain M’Lila, dans la wilaya d’Oum El Bouaghi est déjà un défi en soi, relevé par le groupe qui contribue ainsi à la création d’un nombre assez important d’emploi dans cette zone située à l’est du pays.

La réussite présente et future de l’industrie pharmaceutique en Algérie est intimement liée, selon d’ailleurs les industriels eux-mêmes, aux facilitations introduites dans le traitement des dossiers divers, dans l’enregistrement des nouveaux produits pharmaceutiques et dans l’aide multiforme du ministère de l’industrie pharmaceutique qu’il leur apporte. Grâce à cette gestion transparente inédite dans ce secteur, ce secteur apportera une plus-value importante à l’Algérie et participera de manière efficiente à la relance économique prônée par le président de la république et imposée par la nouvelle donne économique mondiale.

Lors de l’inauguration de la nouvelle unité de production de IMGSA, le ministre de l’industrie pharmaceutique n’a pas manqué de rappeler le grand saut qualitatif réalisé par ce groupe qui permettra à l’Algérie d’économiser d’importantes sommes en devises et même d’en gagner grâce à ses produits qui sont exportés vers plusieurs pays. Mieux encore, le groupe a lancé la réalisation d’une autre unité de production de gants chirurgicaux et d’une autre d’antibiotiques dédiées uniquement à l’exportation, une autre façon pour ce groupe de participer à l’édification de l’Algérie nouvelle.

Tahar Mansour