Ils ont été reçus en audience par le président Tebboune : Kamel Bensalema et Abdelkader Saadi évoquent les prochaines échéances électorales

Ils ont été reçus en audience par le président Tebboune : Kamel Bensalema et Abdelkader Saadi évoquent les prochaines échéances électorales

Dans une déclaration à la presse à l’issue de l’audience qui lui a accordée le Président Tebboune, dans le cadre de ses consultations avec la classe politiques, le président du Parti du Renouveau algérien  (PRA), Kamel Bensalema, a fait savoir que cet entretien a été «une opportunité pour écouter directement le président de la République sur plusieurs questions, nationales et internationales, qui intéressent le citoyen algérien, la classe politique et toues les catégories de la société».

Le Président Tebboune, «a exposé et expliqué sa vision de l’avenir et du traitement des problèmes actuels, notamment le projet d’édification de  l’Algérie nouvelle», a-t-il ajouté.

Evoquant al situation politique prévalant dans le pays, a indiqué que «le projet d’édification de l’Algérie nouvelle est la seule solution pour le changement et la consécration de l’Etat de droit», estimant que ce projet «concerne tous les Algériens, d’où l’impératif d’y adhérer».

«Nous devons construire l’Etat de droits et opérer un changement après 20 ans de corruption et ses conséquences. Aussi, devons-nous aller vers le projet de l’Algérie nouvelle, qui donne espoir», a poursuivi le président du PRA, déplorant «les critiques émanant de certains parties concernant ce projet alors qu’il n’est qu’à ses débuts encore».

L’organisation d’élections locales et législatives le même jour est « difficile »

De son côté, le président par intérim du parti Talaie El Hourriyet, Abdelkader Saadi, qualifiant cet entretien de «fructueux», également, « l’opportunité de discuter de plusieurs axes », a salué, ailleurs, «les traditions instaurées par le Président Tebboune en matière  de consultation permanente avec les représentants des médias et la classe politique».

Il a dans ce sens exprimé le souhait de voir ces consultations «maintenues à  l’avenir pour englober les différents dossiers».

L’entretien, était également  l’occasion d’évoquer le projet de la loi électorale, notamment en ce qui concerne le seuil des 4% exigé aux partis politiques lors de leur dernière participation à l’élection des membres des assemblées populaires élues, soulignant avoir insisté auprès du président sur «l’impératif de concrétiser le principe d’égalité entre les différents partis politiques».

Sur le plan politique, Abdelkader Saadi, a estimé que l’organisation d’élections locales et législatives le même jour «sera difficile sur le plan pratique» et «pourrait nuire à la crédibilité de l’opération électorale»,  «notamment en ce qui concerne le dépouillement des voix, qui prend beaucoup  de temps, ce qui pourrait nuire à la crédibilité de l’opération électorale  et compromettre la confiance du citoyen».

Il a proposé, dans ce sens, l’organisation le même jour des élections des Assemblées populaires communales (APC) et des Assemblées populaires wilayales (APW).

Le président par intérim du parti Talaie El Hourriyet a fait savoir, à ce propos, que le président Tebboune a expliqué que la décision relative à l’organisation de ces deux échéances électorales «sera prise en fonction de l’avis de la majorité des formations politiques».

Dj. Am