HRW : Le Maroc applique les «mêmes méthodes qu’Israël,  au Sahara occidental »

HRW : Le Maroc applique les «mêmes méthodes qu’Israël,  au Sahara occidental »

Le Directeur exécutif de Human Rights Watch (HRW), Kenneth Roth, a déclaré que le Maroc applique les «mêmes méthodes» utilisées par l’occupant israélien contre les Palestiniens pour tenter de «consolider» son occupation du Sahara occidental.

Kenneth Roth a souligné, sur son compte Twitter que «le traitement réservé» par le Maroc au peuple sahraoui dans les territoires occupés du Sahara occidental est «en quelque sorte le même traitement réservé par Israël aux Palestiniens».

Il a expliqué qu’«au fil des ans, le Maroc a utilisé des subventions et des exonérations fiscales pour convaincre des milliers de ses habitants de s’installer» dans les villes sahraouies occupées dans une tentative de «consolider son contrôle».

Revenant à l’annonce faite, le 10 décembre, par le président américain sortant, Donald Trump, sur sa reconnaissance de la prétendue souveraineté marocaine sur le Sahara occidental, en contrepartie de la normalisation entre le régime marocain et l’entité sioniste, Kenneth Roth a réitéré que cette décision «ne change pas le statut du Sahara occidental en tant que territoire sous le colonialisme».

Récemment, HRW avait vivement dénoncé la répression des militants sahraouis par les forces d’occupation marocaines dans les villes sahraouies occupées, relevant le caractère «brutal et illégal des méthodes du régime marocain».

L’ONG avait dénoncé, dans un communiqué, la répression par les autorités marocaines de toutes les manifestations de soutien à l’autodétermination sahraouie, soumettent les militants sahraouis à des «violences, dans la rue ou en garde à vue, les emprisonnent, les condamnent au terme de procès entachés d’irrégularités ou d’actes de torture, entravent leur liberté de déplacement, et les font suivre ouvertement».

HRW dont le siège est à Washington, avait en outre souligné «que ces pratiques ont été à nouveau signalées suite à l’agression marocaine contre des manifestants sahraouis pacifiques le 13 novembre dernier à El Guerguerat (sud-ouest du Sahara occidental).

A.O