Histoire : commémoration samedi de la journée nationale de l’immigration

Histoire : commémoration samedi de la journée nationale de l’immigration
Le Centre national des Etudes et de recherche dans le mouvement national et la Révolution de Novembre 1954 commémore samedi la Journée nationale de l’immigration qui coïncide avec le 17 octobre 1961, marquant les manifestations pacifiques des travailleurs algériens à Paris, empêchées violemment par les forces de répression coloniales.
Cette journée de manifestations pacifiques, transformée en « massacres du 17 octobre 1961»  est un événement marquant de la révolution algérienne.
 A l’appel du FLN, des centaines de nos compatriotes en France, hommes femmes et enfants, sont sortis en ce 17 octobre 1961 à Paris pour protester pacifiquement contre le couvre-feu instauré par le tristement célèbre préfet de Paris, le sinistre Maurice Papon, et appliqué aux seuls ressortissants algériens.
La réponse de la police coloniale a été par la répression de la manifestation faisant des centaines de victimes, entre morts par balles, noyade dans la Seine, par torture et coups divers, disparus, blessés et emprisonnés.
A l’occasion de cette journée mémorable, le Centre organisera demain, en son siège à El Biar (Alger), à partir de 10 heures, deux conférences données par des professeurs universitaires marquant l’événement et invite les citoyens intéressés à y assister. Ces conférences traiteront des causes et dimensions de ces manifestations qui ont été un «soutien» apporté par les algériens de France à la Révolution algérienne.
Ab. M.