Heurts entre policiers et manifestants réclamant des  emplois à Tataouine

Heurts entre policiers et manifestants réclamant des  emplois à Tataouine

Les affrontements se sont poursuivis ce dimanche 21 juin,  dans  la ville de Tataouine en Tunisie entre les manifestants réclamant des  emplois et les forces de l’ordre qui  ont fait usage du gaz lacrymogène, rapporte l’agence de presse TAP.

Les protestataires ont appelé à la libération des sit-inneurs arrêtés  samedi soir après une descente des forces de l’ordre pour lever le  campement d’El Kamour dans différentes zones de la ville de Tataouine.

Un membre de la coordination du sit-in d’El Kamour, a souligné à l’agence  TAP, que «les forces de l’ordre sont intervenus en masse, blessé un grand  nombre de protestataires et arrêté d’autres qui ont été libérés ce matin.  Le porte parole de la coordination de Kamour, Tarak Haddad, a été maintenu  en détention», a-t-il dit. La même source a déploré l’inertie des ministères concernés par l’application de l’accord de Kamour et « leur mutisme face à l’intervention des services de sécurité».

D’autre part, une source sécuritaire dans la région a déclaré aux médias que les protestataires avaient eu recours au jet de pierre et des bouteilles de cocktail Molotov et tenté d’incendier le district de police de Tataouine.

Une autre source sécuritaire a rapporté que des intrus n’appartenant pas  au mouvement d’El Kamour sont maintenus en détention pour les besoins de  l’enquête, après avoir fait usage de la force. «Des protestataires ont brulé des pneus et déposé des sacs de sable pour  bloquer les passages et les routes», a-t-il ajouté.

R.I/ Agences